Agro Elevage
mercredi, 08 juillet 2020 16:17

Centrafrique : La FAO projette vacciner environs 50 000 bovins et petits ruminants dans l’extrême nord du pays

MOYENNE SIDO, 08 Juillet 2020 (RJDH) --- La FAO en collaboration avec l’Agence Nationale de Développement d’Elevage (ANDE), a lancé une campagne de vaccination depuis le mois de juin dernier contre la peste des petits ruminants à Moyenne-Sido, une villes de l'Ouham à 62 km de la ville de Kabo, dans l'extrême nord du pays.  Cette vaste campagne touchera environ 50 000 têtes de bétails, et ce, durant trois mois.

Cette campagne de vaccination contre la peste des petits ruminants (PPR) et la peste péri-pulmonée des bovins lancée en juin va se poursuivre jusqu’au mois d’août prochain.  Elle intervient dans un contexte sécuritaire toujours incertain dans la région. Pour réussir les travaux, des négociations avec les leaders de groupes armés ont été entamées par les responsables de l’Agence Nationale du Développement d’Elevage (ANDE) en collaboration avec la FAO.

Joint au téléphone par le RJDH, le relais communautaire Ali Ousmane Gombo, a indiqué que cette campagne vise atteindre environ 50 000 bétails qui seront vaccinés, dont les petits ruminants dans les trois régions de la préfecture de l'Ouham concernées, notamment « la Moyenne Sido, Batangafo et Kabo. Nous avons immunisé la moitié des animaux contre le PPB et PPR et on poursuivra  la campagne jusqu’au mois d’août », précise-t-il.

Des difficultés d’ordre logistique rendent difficile la progression de cette campagne, selon Ousmane Gombo, « nos moyens de déplacement sont les bicyclettes en cette période de forte intempérie. Les matériels de travail dont les seringues, les matériels de protection font défaut. Les organisateurs de cette campagne ont discuté avec les leaders des groupes armés, afin de faciliter les déplacements des agents vaccinateurs dans les zones sous leur contrôle», relève-t-il, avant de noter que la majorité des bétails sont déjà atteints par cette maladie mortelle.

Cette campagne de lutte contre le PPCB et  PPR est lancée pour trois mois. Les travaux ont débuté en juin dernier et prendront fin en août 2020 dans le nord du pays.

Auguste Bati-Kalamet