Société
mardi, 31 mars 2020 13:41

 RJDH - Eke Sioni Sango !

Centrafrique : Faux le vin de palme, l’oignon ou l’ail ne sont pas des remèdes au coronavirus

BANGUI, le 31 mars 2020 (Eke Sioni Sango)---Notre rédaction a répertorié une panoplie de médicaments et d’aliments qu’on présente comme remèdes au covid-19. Circulant sur les réseaux sociaux et dans nos communautés, ce sont des infox dont il faut se méfier. L’alcool fort, le vin de palme, l’ail, l’oignon ou encore les feuilles de nem ou le ndolé ne sont pas du tout des médicaments reconnus pour soigner cette maladie.

 

On peut lire sur les réseaux sociaux : « Urgent…et si les africains avaient déjà trouvé l’antidote : plus de 5 chercheurs tradipraticiens évoquent déjà les merveilles des feuilles de nem qui seraient efficaces contre le coronavirus ».

D’autres rumeurs soutiennent que « le vin de palme, l’ail et les ognons seraient des remèdes très efficaces pour qu’on soit guéri du coronavirus ou covid-19, au regard des vertus que ceux-ci comportent ».

Nous avons posé la question aux spécialistes et ils sont catégoriques

La rumeur sur l’ail est très répandue. À tel point que même l’Organisation mondiale de la santé, OMS, a dû faire un démenti formel : « L’ail est un aliment sain qui peut avoir certaines propriétés antimicrobiennes. Cependant, rien ne prouve, dans le cadre de l’épidémie actuelle, que la consommation d’ail protège les gens contre le nouveau coronavirus. »

Quand n’est-il du vin de palme ou de l’alcool fort appelé « Ngouli » ? Pour débusquer ces infox, notre rédaction a contacté le Professeur Emmanuel Nakouné Yandoko, Directeur scientifique de l’Institut Pasteur de Bangui qui s’est exprimé en ces termes : « Le ngouli, liqueur traditionnelle, est très fort et nocif pour la santé. Car, avec un degré d’alcool non mesurable, les risques auxquels sont exposés les consommateurs sont majeurs. Par conséquent la consommation non modérée pourrait éventuellement conduire à la mort. »

À ce jour, plus de 300 personnes ont perdu la vie en buvant du méthanol et 1000 autres sont hospitalisés en Iran suite à cette rumeur sur l’alcool comme remède.

Une quantité d’à peine quelques millilitres de méthanol peut occasionner la cécité ; de 80 à 150 millilitres peuvent être mortels selon ce qu’affirme le Conseil canadien de la sécurité.

L’oignon ou tout autre aliment n’est pas non plus un remède. Aucune étude sérieuse ne l’a démontré.