Politique
mercredi, 01 avril 2020 16:24

Centrafrique : Le président procède à un léger remaniement gouvernemental

BANGUI, le 1er avril 2020(RJDH)---Le Président centrafricain a procédé ce jour à un léger remaniement ministériel avec les nominations de quatre nouvelles personnalités.

Ce léger remaniement concerne deux ministères et deux ministères délégué. Le ministère de la modernisation des services publics revient à Armel Ningatoloum Sayo, chef du mouvement armé Révolution Justice (RJ) en remplacement Abdoulaye Miskine chef rebelle de FDPC qui n’a jamais pris fonction depuis sa nomination en mars 2019.

Hassane Bouba de l’UPC remplace Amadou Bi Aliyou, un autre cadre du même mouvement armé. Le colonel de l’armée Ismaël Kouagou, est nommé ministre délégué au DDR en remplacement de Noel Selesson, un autre militaire qui a démissionné de ces fonctions parce qu’en froid avec le président de la République sur la gestion du DDR. Issa Bi Amadou des 3R en difficulté relationnelle avec la hiérarchie du mouvement 3R, est remplacé par Baba Amazouda Tala.   

Ces remplacements concernent des personnalités issues des groupes armés qui sont en difficultés soit avec leur mouvement soit avec leur gouvernement.

RJDH

Centrafrique : La CEMAC annonce la mobilisation de 90 milliards FCFA pour lutter contre le coronavirus

Centrafrique : Des avis partagés au sein de la classe politique sur les quatre ans de Touadera

Centrafrique : L’héritage de Boganda sans dignes héritiers 61 ans après

Centrafrique : L’ancien ministre d’Etat Crépin Mboli Goumba déclare sa candidature à la présidentielle