RJDH-RCA - RJDH-RCA
RJDH-RCA

RJDH-RCA

vendredi, 10 juillet 2020 15:45 In Fact Checking Tags
Soyez le premier à commenter!

Centrafrique : Non, les enfants ne sont pas immunisés face au coronavirus en République Centrafricaine

BANGUI, 10 juillet 2020 (RJDH)---Des stéréotypes et rumeurs pullulent et modifient les comportements des centrafricains en se basant sur une possible immunisation du COVID-19 constatée chez les enfants. Cette conception est une fausse information.

Le constat se fait ressentir dans les ménages, quartiers, les cabarets et dans les 8 arrondissements de Bangui et commune de Bégoua. Des enfants se promènent sans masques alors que le port de masques est devenu obligatoire sur instruction des autorités centrafricaines.  Cette ignorance est une illusion vue que le Ministère de la Santé Publique et de la Population via le Coordonnateur de la Commission de Communication du COVID-19, le Docteur Felema Patrice a rappelé la place des enfants dans la propagation de la pandémie en République Centrafricaine.

Les enfants sont les plus grands vecteurs de transmission du virus

« Faux, les enfants portent le virus et ne présentent pas de symptômes graves. Ils sont les plus grands vecteurs de la transmission du virus. Ils touchent les surfaces, les poignets, manipulent les objets et sont des passe-partout »

Plus de 197 enfants infectés depuis Mars 2020 en Centrafrique

Depuis le premier cas de la pandémie du COVID-19 en République Centrafricaine, plus de 197 enfants infectés situés dans une tranche d’âge de (0-19 ans) de Mars en Juin 2020 d’après les données du  Ministère de la Santé Publique et de la Population.

La pandémie du COVID-19 sévit en République Centrafricaine depuis Mars dernier et les chiffres ne cessent de s’accroitre sur tout le long du territoire avec des cas de contaminations locales d’où nécessité de prévenir par la mise en pratique des mesures barrières à toutes les tranches d’âge.

 

Rédaction du Factcheckingde de Centrafrique.

 

 

 

  

vendredi, 10 juillet 2020 15:38 In Fact Checking Tags
Soyez le premier à commenter!

Centrafrique : Attention ! Boire de l’alcool ne tue pas le coronavirus

BANGUI, 10 juillet 2020 (RJDH Fackt-Checking)---Ce grossier montage, ressemblant à une capture d’écran de la célèbre chaîne américaine CNN fabriqué et posté sur internet a été relayé partout à travers le monde. On peut facilement y lire: « Alcohol kills coronavirus », traduit par la version française : « l’Alcool tue le coronavirus ». Ce qui est faux.

En Centrafrique, Le ministère de la santé et de la population réfute ces rumeurs

 

 

Pour débusquer ces inquiétudes qui planent au sein de la population, notre rédaction du Fact-checking a pu interroger un médecin.

Nombreuses personnes ayant un penchant vers l’alcool traînent un même type de rumeur. « C’est faux : l’alcool ne tue pas le Coronavirus, l’alcool n’est pas u remède éprouvé pour le covid-19 », a martelé le Docteur Alfred KOFFI, médecin généraliste au CICR et rattaché au Ministère Centrafricain de la Santé Publique.

Aucun traitement préventif, ni curatif est disponible mais des essais cliniques prometteurs sont encours

Selon l’OMS : « la consommation excessive de l’alcool est nuisible à la santé. L’usage nocif de l’alcool entraîne dans le monde 3,3 millions de décès chaque année. L’Organisation Mondiale de la Santé rappelle qu’à l’heure actuelle il n’existe aucun traitement spécifique pour prévenir et soigner le Coronavirus. L’organisation ajoute cependant que de nombreux symptômes de la maladie peuvent être traité en fonction de l’état clinique du patient. »

Depuis la découverte du nouveau coronavirus à Wuhan, en chine et qui n’a épargné aucun continent aucun traitement préventif, ni curatif n’est disponible, mais des essais cliniques prometteurs à travers le monde sont en cours en Grande Bretagne, en chine, et pour ne citer que ceux-là. Mais cette prétendue rumeur qui atteste que l’alcool pourrait tuer le virus de coronavirus, c’est faux.

Face à cette triste réalité pandémique ne vous protégez non seulement du covid-19, mais protégez-vous aussi de l’infodémie et des fausses informations.

La rédaction du Fact-checking de Centrafrique (AFC)

 Vous voulez vérifier une information qui vous parait douteuse ou fausse ? Contacter notre rédaction au +236 75 38 58 52, 75 42 33 32 ou contacter directement l’émission : « Eke sioni sango » de la radiofréquence RJDH +236 72 2795 20.Ecrivez-nous aussi à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

vendredi, 10 juillet 2020 15:36 In Fact Checking Tags
Soyez le premier à commenter!

Centrafrique : la pandémie de Covid 19 n’est pas une invention des autorités centrafricaines

BANGUI, 10 juillet 2020 (RJDH Fackt-Checking)---Attention aux fausses rumeurs ! la pandémie de Covid 19 qui fait rage en ce moment en Centrafrique, n’est pas une invention des autorités du pays, dans le but de percevoir des subventions auprès des partenaires internationaux.

Alors que la Centrafrique vient de franchir le cap de 4000 cas confirmés de Covid19, avec un pic de contamination au niveau local recensé d’après les chiffres rendus officiels par le ministère de la santé et de la population. En dépit de la riposte commune lancée par le gouvernement et les partenaires, le pays se confronte aussi à des défis majeurs, comme les rumeurs et fausses informations, qui circulent dans certains ménages, cabarets, bistrots, pour ne citer que ceux-là.

Ces rumeurs et fausses informations ne cessent de saper nombre d’efforts évertués par les autorités centrafricaines, et certains partenaires au développement, qui s’accordent tous à lutter contre cette pandémie. Ces rumeurs alimentées par certaines personnes de mauvaise foi, incitent autant d’autres à fouler du pied, les mesures barrières de riposte contre la Covid19 dans le pays.

Tel est l’exemple de ce constat fait de suite du témoignage d’un habitant qui a recueilli l’anonymat : « le covid-19 serait une fiction imaginaire pour le gouvernement en vue d’avoir de fonds auprès de l’Oms et d’autres partenaires mettant en cause l’existence de la pandémie en Centrafrique », ou encore : « il s’agit du mangement du gouvernement nous a fait comprendre ce dernier ». Ce qui est faux.

Pourquoi cela n’est pas vrai, c’est faux ?

Pour débusquer ces inquiétudes qui planent et pullulent au sein de la population, la rédaction du Fact-checking, a pu contacter le ministre de la santé, et responsable du comité stratégique de lutte contre la Covid19, le Docteur Pierre Somse nie ces faits, et précise que le virus est bel et bien déclaré en Centrafrique.

« Le virus existe réellement dans le pays, c’est dans cette optique que les partenaires internationaux ont jugé indispensable d’appuyer le gouvernement via des dons et différents fonds alloués dans le cadre de riposte contre cette triste réalité pandémique dont on fait face. Soyons positifs, et ne nous filons pas à des stéréotypes »

Depuis la découverte du nouveau coronavirus à Wuhan, en chine qui n’a épargné aucun continent, la république centrafricaine souffre éperdument des rumeurs et fausses informations. Ce qui rend difficile, les actions visant la lutte commune menée contre cette pandémie, et pousse une partie des citoyens centrafricains, à la réticence, dont ils pensent que la Covid19 demeure encore une fiction.

Face à cette triste réalité pandémique, ne vous protégez vous non seulement contre le coronavirus, mais protégez-vous aussi de l’infodémie.

Vous voulez vérifier une information qui vous parait douteuse ou fausse ? Contacter notre rédaction au +236 75 38 58 52, 75 42 33 32 ou contacter directement l’émission : « Eke sioni sango » de la radiofréquence RJDH +236 72 2795 20.Ecrivez-nous aussi à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

vendredi, 10 juillet 2020 15:26 In SANTE Tags
Soyez le premier à commenter!

Centrafrique : face à la pandémie du Corona Virus, les leaders communautaires de la commune de Ngotto s’inquiètent

BANGUI, 10 juillet 2020 (RJDH) --- Dans la commune de Ngotto, au nord de la Lobaye, l’on note une faible sensibilisation de la population sur les mesures barrières, a relevé le curé de la commune dans une interview accordée au RJDH la semaine dernière.

« Les dispositifs d’hygiène et de protection sont quasi-inexistants. Les gens s’entremêlent dans le marché, les débits de boissons locales et autres lieux de distractions », constate le curé de la paroisse Sainte Famille de Ngotto, abbé Antarez Madogbanga qui s’en alarme comme bon nombre de ses pairs leaders de la localité. « C’est une pandémie, donc, Ngotto n’est pas épargnée. On ne fait pas de dépistage, il n’y a pas grandes choses par rapport à la sensibilisation dans cette localité. Je suis étonné. On devait utiliser toutes les structures de la place. Parce que beaucoup sont ignorants de cette pandémie », note le prélat.

Cette situation pousse les gens à encore douter. « Dans les marchés, les lieux de distraction, les gens s’entremêlent. Il y a beaucoup de doutes. Pour les uns, cela n’existe pas, c’est la maladie des blancs, pour les autres, ils ne sentent pas concernés car Ngotto est loin de Bangui » a-t-il poursuivi.

Pour y apporter une réponse, la Caritas paroissiale de Ngotto avec l’appui de Caritas internationale a organisé pour cela une séance de sensibilisation à l’endroit des autorités locales et des différents leaders communautaires. « On a présenté cette pandémie, ses modes de transmissions, les mesures barrières.  Cela a été très apprécié par les participants » a-t-il dit.

Un appel est vivement lancé par les leaders communautaires de la commune de Ngotto qui se trouve isolée dans le Nord de la Lobaye vers le district sanitaire de Boda mais surtout du Ministère de la santé et autres partenaires de songer à intensifier la sensibilisation au sein de la population et surtout les ravitailler en kits d’hygiène et de protection.

 Barnabas Badiwi

jeudi, 09 juillet 2020 12:54 In Fact Checking Tags
Soyez le premier à commenter!

Centrafrique : Attention infox : le Covid-Organics n’est pas en vente sur le marché en République centrafricaine

BANGUI, 02 juillet 2020 (RJDH-Fact Checking)---Une publication Facebook datant du 16 Juin 2020, partagée par une internaute, fait allusion à une mise en vente, sur le marché centrafricain, du Covid-Organics offert par Madagascar à la République centrafricaine. Cette information est une infox.