Centrafrique : Les déplacés de Obo appellent à une assistance humanitaire

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Les déplacés de Obo appellent à une assistance humanitaire

OBO, 28 mai 2020 (RJDH) --- Les déplacés du site d’Obo installés proches de l’église Catholique de la ville, ont indiqué ce jeudi 28 mai 2020 au RJDH qu’ils vivent dans une précarité sans assistance humanitaire. Ils en appellent aux autorités centrafricaines et autres organisations humanitaires à leur venir en aide. Inquiétude exprimée ce jeudi 28 mai 2020 depuis le camp des déplacés de la localité.

Fuyant les violences du 19 au 22 mai dernier pour se réfugier sur le site de l’église catholique d’Obo, dans le Haut-Mbomou, les déplacés internes se plaignent davantage pour leur situation actuelle.

Joint au téléphone ce matin, un habitant de la localité décrit une situation alarmante. « Au début de cette crise, il n’y a aucun site des déplacés dans la localité. Bien après, un site a été créé à proximité de l’église Catholique. Mais les déplacés de ce site se confrontent à d’autres difficultés telles que le manque d’eau potable, des matériels en vivre et non-vivre. Ils n’ont pas de bâches pour construire des abris de fortunes afin de se protéger contre l’intempérie dans ce site suite à la dernière attaque de l’UPC dans la ville la semaine passée », témoigne-t-il.

« Donc nous demandons au gouvernement d’augmenter l’effectif des éléments des Forces Armées Centrafricaines (FACA) présents dans la ville pour assurer la sécurité de la population civile. Aux Ongs nous leur demandons de nous venir en aide dans le domaine sanitaire éducatif ainsi que dans d’autre domaine pour soulager la population de la ville d’Obo en situation de précarité », a-t-il souhaité.

La population de la ville d’Obo sollicite l’appui du gouvernement à augmenter l’effectif des éléments des Forces Armées Centrafricaines afin de mettre un terme à la présence des éléments de l’UPC dans la région Haut-Mbomou.

Carlos Watou

Lu 310 fois
jeudi, 28 mai 2020 15:32 Écrit par  In HUMANITAIRE
Connectez-vous pour commenter