Centrafrique : 137 dossiers des candidats pour le corps spécial d’avocats de la Cour Pénale Spéciale soumis en examen

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : 137 dossiers des candidats pour le corps spécial d’avocats de la Cour Pénale Spéciale soumis en examen

BANGUI, le 27 mai 2020(RJDH)---- L’organe paritaire en charge de la création du Corps spécial d’avocats de la CPS statue sur les dossiers des candidats nationaux et internationaux. Au total 137 dossiers ont été enregistrés par l’organe paritaire en charge de la mise en place de cet organe. Une information confiée au RJDH par le Président de l’organe Me Timoléon Kokongo dans une interview accordée exclusive ce mardi 26 mai 2020. 

En vue de garantir le respect du principe d’égalité des armes, les prévenus, accusés et victimes il est institué auprès de la Cour Pénale Spéciale de la RCA, un corps spécial d’avocats. Cet organe est régi sur le plan déontologique et disciplinaire par le statut et les textes relatifs aux barreaux de Centrafrique.  Aujourd’hui, l’organe paritaire en charge de la mise en place du corps a enregistré 137 dossiers des candidats centrafricains et des avocats étrangers dont le comité a déjà commencé à statuer sur les dossiers.

Selon maître Timoléon Kokongo, l’organe paritaire a été mis en place et a tenu plusieurs réunions pour lancer des appels à candidature du 06 au 28 mars dernier. «  Nous avons lancé l’appel à candidature à l’intention des avocats centrafricains et également à l’intention de les avocats de l’étranger, nous avons clôturé cet appel le 28 mars dernier. Aujourd’hui, nous avons recueillis 137 candidatures dont 52 nationales et 75 candidatures internationales. Alors 75 candidatures internationales viennent des pays différents, s’il faut parler du genre les candidatures féminines ont été au nombre de 26 dont 22 candidates internationales »,  a présenté le président de l’organe paritaire.

Il a annoncé ce mardi 26 mai, la cession de l’organe pour statuer  sur les candidatures par rapport aux critères.  « Donc nous avançons et nous sommes presque à la phase finale », dit-il.

L’article 65 de loi organique de la Cour aliéna 2 stipule que : « les avocats candidats pour intégrer le corps spécial de la Cour pénale spéciale doivent recevoir l’agrément d’un organe paritaire dont l’organisation et le fonctionnement fera l’objet d’un règlement ».

Nadège Kokada.

Lu 224 fois
mercredi, 27 mai 2020 11:45 Écrit par  In JUSTICE
Connectez-vous pour commenter