Centrafrique : Le gouvernement annonce le durcissement des mesures contre les réfractaires dans la lutte contre le corona virus

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Le gouvernement annonce le durcissement des mesures contre les réfractaires dans la lutte contre le corona virus

BANGUI, 25 mai 2020 (RJDH) ---Les autorités centrafricaines ont promis de passer de la phase de simple sensibilisation à celle de répression dans la lutte contre la maladie à Corona virus. C’est ce qu’a fait savoir le premier Ministre Firmin Ngrebada, lors de son interpellation mercredi 20 mai 2020 par les élus de la nation. 

La progression de la maladie à Corona Virus dans le pays inquiète au plus haut point les autorités centrafricaines qui visiblement veulent adopter une nouvelle approche pour empêcher l’évolution de cette pandémie.   Celle-ci se veut, bien sûr, répressive vis-à-vis des réfractaires aux mesures édictées par les pouvoirs publics.  

Firmin Ngrebada, premier Ministre, devant les élus le mercredi dernier, a annoncé que le gouvernement a adopté dix nouvelles recommandations dans la lutte contre le Covid 19 en Centrafrique. « J’ai présidé une réunion du comité technique, cette semaine, nous avons adopté dix recommandations qui visent le renforcement des mesures de prévention contre la maladie à Corona virus et de prise en charge des personnes atteintes de cette maladie », dit-il.

Plus loin, il dénonce le comportement incivique de certains compatriotes violant pratiquement les mesures restrictives prises par le gouvernement pour limiter la propagation de cette maladie. « C’est une situation grave, il faut que nos compatriotes prennent conscience de cette situation car c’est une question de santé publique. Ils peuvent se contaminer, contaminer leur famille et ils peuvent en mourir. Donc nous édictons ces mesures pas pour le plaisir de le faire mais le gouvernement édicte ces mesures pour que nos compatriotes se mettent à l’abri de cette maladie », a-t-il précisé.

Face à ce genre d’attitude, Firmin Ngrebada prévient. « Dans les jours à venir, nous allons passer de la phase de simple sensibilisation, de conseil, à la phase de répression entre autre le port obligatoire de cache-nez obligatoire dans les lieux publics. C’est pourquoi le gouvernement va commander dix millions de cache-nez pour la population centrafricaine en général. Le port des cache-nez sera obligatoire.  En cas de désobéissance à ces mesures, le coupable s’exposera aux sanctions et les forces de l’ordre y veilleront scrupuleusement », hausse-t-il le ton.

A l’heure actuelle, la Centrafrique totalise 604 cas de Covid 19 dont 22 guérisons et 1 décès, selon le ministère de la santé.

Carlos Watou

Lu 262 fois
lundi, 25 mai 2020 15:57 Écrit par  In Politique
Connectez-vous pour commenter