Centrafrique : La police procède à l’arrestation des jeunes issus du Conseil National de la Jeunesse

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : La police procède à l’arrestation des jeunes issus du Conseil National de la Jeunesse

BANGUI, 18 mai 2020 (RJDH)---Des échauffourées entre des jeunes ont eu lieu ce matin au siège du Conseil National de la Jeunesse. Un groupe des jeunes exigent le départ de la présidente en exercice Pamela Derom et du Chargé de Mission au ministère de la jeunesse, Daniel Nzewe. La police et la gendarmerie ont dispersé les manifestants par des tirs sporadiques.

Ces manifestations se tiennent dans un contexte où depuis que quelques semaines le ministère de la jeunesse et le conseil national de la jeunesse ont été cités dans une affaire, aux contours non élucidés, de vente de terrain qui appartiendrait à la jeunesse centrafricaine.

Le chargé de mission en matière de la jeunesse, Daniel Nzewe et Pamela Derom, présidente du Conseil National de la Jeunesse, ont été cités comme le cerveau de cette rocambolesque affaire. Ce que tous deux nient.

Ces jeunes, aux allures hostiles, ont cassé des portes du siège du Conseil National de la Jeunesse (CNJCA). Craignant que les heurts ne soient transformés en un affrontement ouvert, l’armée, la Garde Présidentielle, la Gendarmerie et la Police sont intervenues et ont extirpé la présidente du CNJ, Pamela Derom car, les manifestants voudraient s’en prendre à elle physiquement.

« Une plainte est déposée au niveau de nos services judiciaires afin de faire lumière sur les problèmes brulants de ces deniers temps dont l’argent de la CONFEJES et une éventuelle vente d’un terrain qui aurait appartenu au CNJCA. La sagesse aurait voulu à ce que nous suivions les procédures afin d’établir les responsabilités avant de demander la démission ou la destitution qui que ce soit », a confié un jeune proche du CNJ.

Sur la page Facebook du chargé de mission Daniel Nzewe en date du 15 mai, il a publié des captures d’écran   des conversations entre lui et le ministre de la jeunesse dans lesquelles il a fait savoir que ce dernier était clairement au parfum de tout. Dans cette publication, les deux parties se sont mises d’accord au sujet de vente avec chèque certifié d’un montant de 51 millions de francs.

Vianney Ingasso

Lu 234 fois
lundi, 18 mai 2020 15:32 Écrit par  In SOCIETE
Connectez-vous pour commenter