Centrafrique : Des leaders communautaires de Bakouma renforcent leurs capacités en gestion de Covid-19

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Des leaders communautaires de Bakouma renforcent leurs capacités en gestion de Covid-19

BAKOUMA, 17 Mai 2020 (RJDH) --- Une trentaine de leaders communautaires de la Sous-préfecture de Bakouma et ses périphéries ont été entretenus sur la maladie au Corona virus par la Minusca le 14 mai dernier. L’historique, les symptômes, les modes de transmission, la durée d’incubation de la maladie à coronavirus, ont été développés pendant cette de formation.

Pour empêcher la propagation de la pandémie, la Minusca et une équipe du ministère de la Santé se sont déployées dans la Sous-préfecture de Bakouma dans le but d’informer les chefs de quartiers, de villages, les responsables de la jeunesse et des femmes afin de barrer la route à cette propagation.

Cécile Gogo de la Minusca a rappelé aux participants les effets de cette maladie mortelle, ces modes de contagion et les symptômes. « Le Coronavirus a vu le jour en Chine en 2019. Cette maladie grave s’attaque au système respiratoire et s’est propagée le plus rapidement possible dans le monde ».

Ses modes de transmission s’effectuent « d’une personne à une autre, d’un animal à une personne, par les jets de salive, des écoulements nasals, les éternuements sans les mesures barrières. La Covid-19 passe par voie aérienne, des contacts directs avec les objets contaminés », a-t-elle détaillé, avant de dire que les symptômes sont les maux de tête, l’abondance des sueurs, les écoulements nasals, la fièvre, difficultés respiratoires, la toux.

Le sous-préfet de Bakouma, Simon Gbaki, a interpellé les participants à la restitution de méthodes reçues et une pratique responsable au sein de chaque communauté, « chaque participant doit passer porte à porte pour informer la population sur cette pandémie. Ne laissez nul place », insiste-t-il.

Cette information s’est tenue conjointement avec la Minusca, l’Organisation Mondiale de la Santé et le Ministère de la Santé et de la population. 30 personnes ont été initiées sur la maladie à Coronavirus dans la Sous-préfecture de Bakouma.

Jean-Marie Anidikoumba

Lu 107 fois
dimanche, 17 mai 2020 09:27 Écrit par  In SANTE
Connectez-vous pour commenter