Centrafrique : Le parquet général ouvre une enquête sur les tueries de Ndélé après une mission dans la région

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Le parquet général ouvre une enquête sur les tueries de Ndélé après une mission dans la région

BANGUI, le 06 Mai 2020 (RJDH) --- Une enquête est ouverte sur les massacres signalés ces derniers jours au nord de la République Centrafricaine. L’annonce a été faite ce jour par le procureur général après une mission conjointe qu’il a effectuée avec la MINUSCA à Ndélé, ville au cœur de ces massacres.

Le parquet général ouvre cette enquête une semaine après un affrontement sanglant entre des groupes armés.  Ces violences selon le gouvernement auraient fait 25 morts, alors que la croix rouge locale parle d’une cinquantaine de morts.

Le procureur général Eric Didier Tambo qualifie les massacres de Ndélé de crime guerre, crime contre l’humanité et selon lui les éléments constitutifs sont réunis, « nous avons découverts des fosses communes à Ndélé et les preuves que nous avons pu avoir, il y’a eu crime de guerre et crime contre l’humanité dans cette partie du pays ».

La mission d’enquête dirigée par le procureur général n’a pu avoir accès à tous les lieux où les crimes auraient été commis à Ndélé, « nous n’avons pas pu avoir accès toute la zone de l’hôpital, à cause de la présence des belligérants qui ont bloqué le passage ».

Le Premier Ministre Firmin Ngrebada, dans un post sur sa page Facebook, a annoncé qu’au regard de ces crimes, « il est établi que des crimes de masse et autres infractions graves (crimes de guerre) ont été commis. Il s'en suit que les juridictions nationales compétentes ou la Cour pénale spéciale seront saisies sans délai du dossier pour que les auteurs de ces crimes soient arrêtés et traduits immédiatement en justice », fait-il savoir.

Auguste Bati-Kalamet.

Lu 323 fois
mercredi, 06 mai 2020 20:24 Écrit par  In JUSTICE
Connectez-vous pour commenter