Centrafrique : L’Oxfam lance une campagne de cesser le feu mondial pour lutter contre Covid-19

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : L’Oxfam lance une campagne de cesser le feu mondial pour lutter contre Covid-19

BANGUI, le 25 Avril 2020 (RJDH) --- L’organisation internationale Oxfam et plus de 70 agences nationales et internationales du monde, ont lancé le 23 Avril 2020 une campagne de cesser le feu mondial, en soutien à la déclaration du Secrétaire général des Nations-Unies Antonio Guterres demandant un cesser le feu mondial pour lutter contre l’ennemi commun qui est Coronavirus.

Le lancement de cette campagne par le directeur général intérimaire d’Oxfam International, Chema Vera, intervient juste un mois après l’appel du Secrétaire général des Nations Unies à un cessez-le-feu mondial, pour faire face efficacement à la pandémie de Covid 19.

Dans une déclaration rendue publique le 23 Avril 2020, le directeur général intérimaire d’Oxfam International Chema Vera a déclaré : « Tandis que le monde se retrouve confronté à cette terrifiante pandémie, des bombes continuent de tomber et des coups de feu continuent de retentir dans les pays déchirés par des conflits. Il n’a jamais été aussi urgent de nous unir pour faire respecter l’appel des Nations Unies au cessez-le-feu mondial immédiat, ainsi que de soutenir les femmes et les jeunes du monde entier qui travaillent sans relâche pour la paix. Si nous n’y parvenons pas, nous risquons de perdre des millions de vies supplémentaires à mesure que les pays en conflit seront brutalement exposés à ce virus mortel », dit-il.

Ainsi, en poursuivant, le responsable d’OXFAM indique que « l’acheminement d’une aide vitale pour lutter contre la pandémie devrait être notre principale priorité. Pour ce faire, il faut de toute urgence négocier un cessez-le-feu, sans exception, de la base aux niveaux politiques les plus élevés. Ce cessez-le-feu mondial se mettra en place au prix d’efforts soutenus, en restant uni-e-s et en manifestant notre solidarité en vue de bâtir un monde meilleur, sans guerre ni violence », a souhaité Chema Vera.

Cette campagne dénommée « Des colombes pour la paix » vise à soutenir l’appel des Nations Unies et demander à toutes les parties belligérantes de déposer les armes pour consolider la paix ». En Centrafrique, la MINUSCA a annoncé le mercredi 15 Avril 2020, l’engagement de cesser le feu du groupe rebelle Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FRPC) impliqué depuis le mois de mars dernier dans des violences à coloration ethnique dans le Bamingui-Bangoran.

Bienvenue Marina Moulou-Gnatho

 

Lu 210 fois
samedi, 25 avril 2020 13:51 Écrit par  In HUMANITAIRE
Connectez-vous pour commenter