Centrafrique : Les musulmans entrent dans le Ramadan dans un contexte particulier

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Les musulmans entrent dans le Ramadan dans un contexte particulier

BANGUI, le 24 avril 2020 (RJDH) --- En Centrafrique, les croyants musulmans entrent dans le mois de ramadan dans un contexte particulier marqué par la pandémie du coronavirus. Comment vont-ils le vivre dans cette situation ? Le RJDH a fait le tour de certains ménages dans la matinée de ce vendredi dans le 3e arrondissement de Bangui pour en avoir une idée.

Chaque année, les musulmans centrafricains sont appelés comme les autres à travers le monde, à observer le mois de jeûne et de prière, appelé Ramadan. Mais l’observance de cette période hautement cruciale dans le pays intervient dans un contexte particulier marqué par une crise sanitaire mondiale de maladie à coronavirus.

Le RJDH, à cet effet, s’est rendu au Km5, un quartier musulman de la capitale pour constater dans quel état d’esprit quelques ménages abordent le Ramadan. Ici, dans la famille Roufai précisément au quartier Gbaya-Dombia où nous avons rencontré une mère de foyer, la quarantaine, elle nous indique que ce début de jeûne et de prière s’annonce déjà très difficile en raison des prix des vivres qui galopent sur le marché en ce moment. « Le ramadan est le moment de prière et de jeûne. Mais cette année, ce temps de prière arrive à un moment difficile. Les produits de première nécessité ont connu un pic et les commerçants spéculent. C’est difficile mais nous allons implorer la miséricorde d’Allah pour sortir de cette situation », a-t-elle décrié.

Moustapha Younouss, président de la jeunesse du 3ème arrondissement, place ce moment sous le signe de la paix et le pardon. « Il est temps de demander pardon », lance-t-il.

Le ramadan de cette année sera observé différemment à cause de la menace de coronavirus dans le pays. Par rapport aux mesures prises par le gouvernement, le deuxième vice-président du comité Islamique, Hamat Rator, appelle les musulmans à observer ce moment dans chaque foyer afin d’éviter la propagation de cette pandémie.

Le ramadan est le neuvième mois du calendrier musulman que les fidèles consacrent à un jeûne de l’aube à la tombée de la nuit. C’est le quatrième pilier de l’islam. Face à la pandémie du Covid 19, le président de la communauté islamique de Centrafrique, appelle les musulmans à observer ce temps dans leur foyer.

Sandra Belly

Lu 269 fois
vendredi, 24 avril 2020 14:29 Écrit par  In SOCIETE
Connectez-vous pour commenter