Centrafrique : le G5 appelle au respect des délais constitutionnels pour les élections prochaines

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : le G5 appelle au respect des délais constitutionnels pour les élections prochaines

BANGUI, le 21 avril 2020 (RJDH)---Dans un communiqué de presse en date du 21 avril 2020, les membres du G5, un groupe d’États et d’institutions partenaires de la République centrafricaine (RCA), réitèrent leur engagement à soutenir les élections de décembre et écartent toute idée de prorogation de la constitution.

Les membres du G5 ont clairement affiché leur inquiétude au regard du climat politique de plus en plus délétère dans le pays. « Alors que le pays, à l’instar du reste du monde, fait face à l’un des plus grands défis sanitaires de son histoire, ils suivent cependant avec une grande préoccupation les récents développements politiques en RCA », lit-on dans ce document.

Allant plus loin, ils réitèrent leur « soutien à l’organisation d’élections inclusives, libres, transparentes, pacifiques et crédibles dans le strict respect du calendrier électoral et des dispositions constitutionnelles qui s’imposent à tous les acteurs, sans exception », une manière pour les partenaires de botter en touche l’initiative parlementaire entreprise par un groupe des députés proches du pouvoir visant à modifier la Constitution du 30 mars 2016.

Dans ce contexte, sans détours, les membres du G5 appellent tous les acteurs politiques et forces vives de la Nation centrafricaine à rejeter les actes, discours et manipulations de nature à compromettre l’ordre et la sécurité publique, et à s’abstenir de toute tentative d’atteinte aux institutions démocratiques et à l’ordre constitutionnel. Ils demandent également que, chaque fois que cela soit nécessaire, la justice soit administrée de manière impartiale et efficace, en assurant à tous les auteurs d’actes répréhensibles le respect des droits de la défense et à un procès équitable.

RJDH

 

 

Lu 438 fois
mardi, 21 avril 2020 14:34 Écrit par  In INFO-ELECTIONS
Connectez-vous pour commenter