Centrafrique : Un jeune homme agressé mortellement par un éléphant au sud-ouest du pays

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Un jeune homme agressé mortellement par un éléphant au sud-ouest du pays

BAYANGA, le 15 avril 2020 (RJDH)---Un jeune de l’ethnie Bayaka a été agressé mortellement le lundi dernier par un éléphant dans le parc de Dzanga-Sangha au sud-ouest du pays. Selon les informations RJDH, la victime habitait le village de Moussapoula à 5 km de la ville de Bayanga.

La victime est un jeune homme d’une trentaine d’années de l’ethnie pygmée appelée communément « Bayaka », le désormais défunt Séraphin Boundia, a été agressée par ce pachyderme le lundi 13 avril alors qu’ils étaient en campement dans la forêt des aires protégées de Dzanga-Sangha. « Nous étions quatre et allions à la chasse au filet, appelée dans la langue des Bayaka « Kombe », c’est ainsi que nous avons été attaqués soudainement par ce pachyderme », rapporte un témoin de la scène qui est sorti de ce drame avec des blessures et admis au centre de santé de la ville de Bayanga.

Du côté des éco-gardes, les jeunes victimes d’agression de ce pachyderme seraient dans la zone interdite, « ces éléphants sont hostiles à la présence des hommes là où ils se trouvent », dit-il.

Pour le conservateur du parc Dzanga-Sangha, une enquête sera ouverte par l’équipe de conservation afin d’établir les circonstances réelles de cet accident malheureux.

Prosper Seke-Kouali

Lu 290 fois
mercredi, 15 avril 2020 13:56 Écrit par  In ENVIRONNEMENT
Connectez-vous pour commenter