Centrafrique : L’ANE maintient le cap d’organiser les élections fin 2020 en dépit de la pandémie Covid-19

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : L’ANE maintient le cap d’organiser les élections fin 2020 en dépit de la pandémie Covid-19

BANGUI, le 14 avril 2020(RJDH)----Le calendrier électoral sera toujours maintenu selon l’Autorité Nationale des Elections en Centrafrique, l’organe en charge d’organiser les élections. Le rapporteur général Rufin Julius Ngouade-Baba, interrogé par le RJDH ce mardi 14 avril 2020, a indiqué que les opérations se poursuivent en dépit des mesures restrictives contre le coronavirus.

L’ANE a décidé de garder le cap sur la préparation des élections dont la date demeure le 27 décembre 2020. Selon le rapporteur général de cet organe chargé d’organiser les élections en Centrafrique, plusieurs études et analyses sont déjà faites par l’ANE et ses partenaires en vue de tenir les élections dans le délai prévu par la constitution du 30 mars 2016, « je tiens à le dire parce qu’il y a des informations qui circulent, mais l’ANE ne s’engage pas dans ces voies-là. Pour l’instant nous gardons le cap. Nous avons eu des échanges avec nos partenaires, les prestataires qui devraient nous livrer des matériels. Des études, des analyses que nous avons menées, pour l’instant, nous pouvons encore tenir ce cap », a précisé Rufin Julius Ngoade-Baba.

En tenant compte de ce contexte, l’ANE dit avoir intégré des mesures dans les opérations en cours, visant à barrer la route à cette maladie à coronavirus, « nous avons intégré un certain nombre d’innovation dans les opérations d’enregistrement notamment des kits d’hygiène. Nous envisageons faire accompagner les équipes d’enregistrement par une équipe sanitaire qui puisse veiller à la mise en œuvre, à l’application des mesures devant barrer la route à la propagation de coronavirus. Nous travaillons dans ce contexte et nous continuons dans le but de tenir le délai qui nous a fixé la constitution », ajoute-t-il.

Plusieurs voies se sont levées au sein de la classe politique, de l’opposition et de la société civile contre un probable report des élections dans le pays. La réaction de l’ANE vient en réponse au doute qui plane dans les esprits et face aux mesures drastiques contre le covid-19.

Cyrille Wegue

Lu 382 fois
mardi, 14 avril 2020 13:42 Écrit par  In INFO-ELECTIONS
Connectez-vous pour commenter