Centrafrique : L’ambassade de France confirme la mort d’un soldat français dans un camp militaire à Bangui

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : L’ambassade de France confirme la mort d’un soldat français dans un camp militaire à Bangui

BANGUI, le 06 avril 2020 (RJDH)---Un militaire français en détachement en République Centrafricaine est retrouvé mort dans la matinée du dimanche 05 avril 2020. Une information RJDH confirmée par l’ambassade de France en Centrafrique.

Le militaire mort est un adjudant de l’armée française en poste en République Centrafricaine depuis cinq mois. Il s’appelle Jean Bernard Russon et était chargé du dépôt des munitions du détachement opérationnel français dans le pays.

Selon les premières informations RJDH, le militaire est mort dans sa chambre et ce n’est que le matin que ses compagnons d’armes l’ont retrouvé. Le ministère français des armées dans un communiqué n’a pas donné des précisions sur les causes de cette mort subite. L’ambassade de France en Centrafrique, contactée par le RJDH n’a pas souhaité se prononcer sur le dossier. Elle dit n’avoir pas encore des précisions sur cette disparition.

Au moment où la République Centrafricaine fait face à la pandémie du covid 19, de pareilles situations ne peuvent que renforcer l’inquiétude déjà grandissante au sein de la population.

RJDH     

Lu 235 fois
lundi, 06 avril 2020 21:56 Écrit par  In Politique
Connectez-vous pour commenter