Centrafrique : Les activités scolaires et religieuses suspendues dans la Haute-Kotto

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Les activités scolaires et religieuses suspendues dans la Haute-Kotto

BANGUI, le 26 mars 2020 (RJDH) --- A Bria, dans la perspective de lutter efficacement contre la propagation de Covid-19, les autorités locales ont annoncé ce jour sur les ondes de radio Bara-Ngbaké la fermeture des écoles, lieux de culte et bien d’autres mesures. Ceci suite à une réunion tenue depuis quelques jours par les différentes communautés locales avec le comité de gestion des catastrophes naturelles.

La décision de la suspension de ces activités intervient après une réunion regroupant les autorités administratives, municipales, locales, les représentants de la Minusca ainsi que les différentes communautés de la ville. Ces mesures ont été prises de façon consensuelle, ceci pour lutter contre la pandémie du Covid 19 déclarée à Bangui.

Thierry Evariste Binguinindji, préfet de la Haute-Kotto, s’inquiète de la présence constante des voyageurs venant de partout dans la ville. « La ville de Bria continue de recevoir des voyageurs venant de toutes parts. Et donc elle est exposée à cette pandémie à cause de ces mouvements des personnes venant des villes sensibles et qui sont dans les ONGs internationales et nationales dans la ville. Il faut ajouter aussi les trafics commerciaux entre le Soudan et la région. La population doit suivre les principes instaurés par les autorités Centrafricaines et de ne pas se laisser entrainer par la panique », indique-t-il.

Sans attendre, des mesures drastiques ont été prises avec les fermetures des écoles et lieux des cultes et out endroit pouvant rassembler un nombre important des personnes. « En guise de prévention, certaines stratégies seront mises en place pour alerter le personnel soignant de la localité en cas d’alerte. Toutes les activités scolaires religieuses et les rassemblements des personnes sont suspendues dans cette partie du pays. Aucun cas de Corona Virus n’a été signalé dans la ville de Bria, depuis la confirmation de ce virus sur le territoire Centrafricain », a décidé le préfet de la Haute-Kotto.

Cette décision est intervenue au moment où tout le pays attend les orientations du Président de la République sur la pandémie dont quelques cas importés sont déjà annoncés sur le territoire national même si une contamination locale n’a pas été signalée.

Justin Mapouka

Lu 76 fois
jeudi, 26 mars 2020 15:51 Écrit par  In Politique
Connectez-vous pour commenter