Centrafrique : Le RJDH tient la première émission dédiée à la lutte contre le COVID 19

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Le RJDH tient la première émission dédiée à la lutte contre le COVID 19

BANGUI, 25 mars 2020 (RJDH)---Le Réseau des Journalistes pour les Droits de l’Homme (RJDH) a créé une émission spécifique à la lutte contre le COVID 19, émission dénommée « E TIRI NA CORONAVIRUS » en français, luttons contre le coronavirus. La première édition s’est tenue ce jour en direct sur les 100.5 fm.

Face à l’avènement du COVID 19, l’équipe dirigeante du RJDH a décidé de la création d’une émission interactive consacrée à la lutte contre cette pandémie. Le Coordonnateur National du RJDH Sylvestre Sokambi parle d’un engagement communautaire conforme à la ligne éditoriale du RJDH, « la République qui nous porte tous est menacée et comme organe de presse, nous avons le devoir d’apporter une contribution spontanée, voilà pourquoi l’émission E TIRI NA CORONAVIRUS est créée en plus des actions multiformes que nous menons déjà dans ce cadre », a-t-il justifié. Cette émission, selon le numéro 1 du RJDH, permettra de « répondre quotidiennement aux questions des auditeurs et de combattre à la base le phénomène de fake news et des préjugés qui entourent cette maladie aujourd’hui et qui fragilisent la lutte qui doit être menée », explique Sylvestre Sokambi.

Déjà, le RJDH est engagé dans le processus de vérification et surtout de lutte contre la désinformation avec l’appui d’Internews. Ces derniers jours, tous les articles de vérification sur les fake news ont porté sur les stéréotypes qui entourent le coronavirus, « 100% de nos articles de vérification des faits produits ces deux derniers jours, ont porté sur le Coronavirus parce qu’il y a de nombreux préjugés sur cette maladie en Centrafrique. Cette nouvelle émission est donc la version audio de cet engagement électronique », confie le Coordonnateur National du RJDH.

La première émission dédiée à la lutte contre le Coronavirus a porté sur la présentation générale de la pandémie, son origine, ses symptômes…Elle a été animée à la radio en direct par Marina Moulou Ngatho, cheffe des programmes de la radio fréquence RJDH. A l’ouverture de l’antenne aux auditeurs, Anaïs, visiblement inquiète lance « dites-nous seulement comment on doit se protéger et protéger nos enfants ». Même réaction de la part de Paterne qui s’inquiète du risque de contamination dans les transports en commun, « nous prenons encore les taxis et les bus, n’est pas que nous sommes tous en danger ? ».

Cette émission a permis de mesurer le degré de connaissance des Centrafricains sur cette pandémie. Sur la vingtaine d’appels reçus, onze auditeurs ont affirmé n’avoir pas des connaissances réelles sur les moyens de prévention contre le COVID 19, « nous avons constaté lors de l’émission le faible degré de connaissance sur la maladie et l’inquiétude réelle que porte les Centrafricains » affirme Marina à sa sortie de Studio.

Le RJDH compte tenir au quotidien cette émission interactive qui intéresse déjà de nombreux auditeurs qui ont plusieurs questions à poser aux spécialistes d’où la nécessité d’avoir des experts au studio, vœu exprimé par l’animatrice de l’émission, « il y a trop de questions et beaucoup d’attentes. Nous avons à y apporter des réponses dans ce cas, nous avons besoin des spécialistes ».

La République Centrafricaine a enregistré son premier cas confirmé de COVID 19 le 14 mars 2020. En douze jours, quatre autres cas ont été confirmés et 725 personnes placées en quarantaine, une mesure difficilement respectée par certains sujets, ce qui fait craindre le pire dans un pays au système sanitaire complètement affaibli après plusieurs années de crise militaro-politique.

RJDH

Lu 306 fois
mercredi, 25 mars 2020 17:42 Écrit par  In DROITS DE L’HOMME
Connectez-vous pour commenter