Centrafrique : Faux, la fermeture des lieux de culte n’est pas une décision satanique

Évaluer cet élément
(0 Votes)

RJDH - Eke Sioni Sango !

Centrafrique : Faux, la fermeture des lieux de culte n’est pas une décision satanique

BANGUI, le 25 mars 2020 (RJDH)---Pendant que le pays a enregistré son cinquième cas de Covid-19, des mesures pour contenir et arrêter la propagation de la maladie sont prises par les autorités sanitaires. L’une d’elle fait beaucoup parler, c’est l’interdiction des rassemblements humains, dont aussi les cultes.

Il existe déjà des fausses théories qui ont essayé de faire le lien entre la maladie et le signe de la bête, le 666 et nous avons débusquer cela dans un fact-check. L’interdiction des rassemblement religieux est ainsi prise comme une décision satanique par certains Centrafricains. Pourtant c’est simplement une mesure prise aussi dans plusieurs pays pour éviter la contamination.

D’après le discours du président de la République centrafricaine le 20 mars 2020, « d’autres mesures plus contraignantes, justifiées par les impératifs de santé publique, pourront être édictées par le gouvernement, en fonction de l’évaluation de la situation au niveau national. »

C’est là qu’il a parlé des confessions religieuses en ces mots :

« A cet égard, je recevrai, dans les jours à venir, les responsables des différents confessions religieuses dans le but de déterminer les modalités pratiques d’organisation des services religieux au cas où ces derniers devraient faire l’objet de restriction. » 

Pourquoi est-il important d’appliquer la distanciation sociale ?

Ensemble nous pouvons ralentir la propagation de la Covid-19 en faisant un effort pour maintenir une certaine distance physique entre nous et les autres. Il est prouvé que la distanciation sociale est l’un des moyens efficaces de réduire la propagation de la maladie pendant une épidémie. Pratiquer la distanciation sociale c’est modifier ses habitudes quotidiennes afin de réduire au maximum les contacts étroits avec d’autres personnes ; ce qui comprend :

  • Eviter les rassemblements non essentiels ;
  • Eviter les salutations comme les poignets des mains et embrassades ;
  • Limiter les contacts avec les personnes présentant un risque élevé en mauvaise santé.
  • Mettre toujours au moins 1 mètre de distance entre les personnes

C’est dans ce contexte qu’il est important de fermer les lieux de rassemblements publics comme les églises, les écoles, les bars et même les rassemblements sportifs.

Même le Vatican, le sein siège catholique, a même annulé aussi des visites et des messes. Une preuve que ce n’est pas satanique, que d’interdire les cultes. C’est une partie d’une mesure globale pour sauver des vies.

Esdras Michael Ndamoyen/ Aristide Rocard Maleyo/Eustache Mokola

Vous voulez vérifier une information qui vous parait douteuse ou fausse ?

Contactez notre rédaction au : +236 75 38 58 52, 75 42 33 32 ou contactez directement l’émission « Eke sioni sango » de la radio fréquence RJDH +236 72 27 95 20.

 

 

Lu 82 fois
mercredi, 25 mars 2020 15:16 Écrit par  In SOCIETE
Connectez-vous pour commenter