Centrafrique : Célestin Yanindji fait le point sur le Programme de Soutien Technique (PST) à la Fédération Centrafricaine de Football

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Célestin Yanindji fait le point sur le Programme de Soutien Technique (PST) à la Fédération Centrafricaine de Football

Après la signature du Programme de Soutien Technique (PST) de la FIFA via la Fédération Française de Football (FFF) à la Fédération Centrafricaine de Football, le 12 mars à Paris, le président intérimaire de ladite institution, Célestin Yanindji, a situé l’opinion au cours d’une Conférence de presse sur ses enjeux.

D’abord, le Programme de Soutien Technique vise à promouvoir le football en Centrafrique. Il a été initié par la FIFA en collaboration avec la FFF « pour contribuer plus particulièrement au bon développement du football en Afrique francophone, dans le cadre d'un "Programme Forward" de soutien technique adapté ».

Sur une durée de 24 mois (2 ans), le PST a pour objectif de former « plus de 200.000 » jeunes centrafricains. Il vise aussi « la formation des encadreurs techniques, la formation des formateurs » qui sillonneront toutes les ligues de foot de la République Centrafricaine en vue de « former d’autres encadreurs en technique du recrutement de jeunes joueurs ». Après cette série d’apprentissage, « les meilleurs vont intégrer le centre technique de Gbangouma et seront suivis sur une longue période et nous allons les placer dans des grands clubs à l’extérieur » a déclaré M. Célestin Yanindji à la presse.

Pour réussir le PST et dans le cadre de cette signature tripartite (FCF-FFF-FIFA), un expert français sera mis à la disposition de la direction technique « et ne prendra pas la place du Directeur Technique Nationale », à précisé le président de la FCF. Cet expert français encadrera les entraîneurs centrafricains pour le renforcement de leur capacité. Dans ce volet, la Direction Technique Nationale connaîtra une modification de sa structure. 

Le succès de ce programme requiert l’adhésion de tous les acteurs du foot centrafricain a rappelé Célestin Yanindji qui a souhaité « qu’à travers ce projet, la RCA disposera des futurs Kondogbia, Foxi ou Mabide de demain ».

Cependant, l’on comprend que Jean Jacques Ombi conservera son poste pour conduire le PST alors que l’Arrêté le nommant DTN a été rapporté par le Ministère des Sports. Sur ce point, la Fédération Centrafricaine de Football et le Département de tutelle devront taire leur divergence et situer l’opinion.

Le Protocole d’accord de Collaboration en matière de développement du football signé entre la FIFA et la Fédération Française de Football (FFF) en décembre 2018, par lequel cette dernière s’engageait à garantir un soutien technique aux associations membres de la FIFA en provenance d’Afrique francophone avec l’appui financier du programme de développement Forward de la FIFA.

Fleury Agou

Lu 52 fois
lundi, 23 mars 2020 16:30 Écrit par  In SPORTS
Connectez-vous pour commenter