Centrafrique : Environs 35 maisons incendiées au village de Bobo à 60 Km de Bossangoa

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Environs 35 maisons incendiées au village de Bobo à 60 Km de Bossangoa

BANGUI, le 27 Février 2020 (RJDH) --- Environs 35 maisons ont été embrasées par les feux de brousse en date du 17 février au village de Bobo, localité située à 60 kilomètres de la ville de Bossangoa, au nord-ouest du pays. Des greniers, des semences, des biens vestimentaires et des vivres sont partis en fumée.

Le premier bilan fait état d’une trentaine de maisons incendiées, des effets ménagers et agricoles, des réserves alimentaires sont partis en fumé au village Bobo, localité située à 60 kilomètres de Bossangoa au nord du pays.

Germaine Mamadou, habitant cette localité, a indiqué au RJDH qu’« il serait difficile de relancer les activités agricoles par manque de semences. Les épis de maïs, l’arachide, le sésame, les courges sont brûlées », a-t-elle déploré.

Les causes de cette catastrophe sont attribuées aux chasseurs qui mettent du feu dans la brousse afin de traquer les gibiers.

Augustin Agou, président du parti la Renaissance, a relevé que « le manque de sensibilisation de la population rurale sur le danger des feux de brousse, l’impunité des auteurs des incendies sont à l’origine de fréquent cas des feux de brousses. Les feux de brousse et ses corollaires sont graves sur le changement climatique », avant de relever que, « la chaleur gagne progressivement le pays suite à la dévastation des forêts, des savanes et les sols deviennent arides et improductifs sous l’effet des feux de brousse », a-t-il analysé.

A l’heure actuelle, les habitants du village de Bobo vivent dans la précarité et appellent le gouvernement pour leur fournir des semences pour la campagne agricole de 2020.

Auguste Bati-Kalamet

Lu 321 fois Dernière modification le vendredi, 28 février 2020 09:00
vendredi, 28 février 2020 08:54 Écrit par  In ENVIRONNEMENT
Connectez-vous pour commenter