Centrafrique : La ville de Birao au Nord du pays, retrouve un calme précaire après des combats la veille

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : La ville de Birao au Nord du pays, retrouve un calme précaire après des combats la veille

BANGUI, le 14 février 2020 (RJDH) --- Une accalmie s’observe depuis ce matin du vendredi 14 février 2020 dans la ville de Birao, théâtre de combats la veille entre les rebelles de FPRC et ceux du MLCJ. Le bilan provisoire fait état de plusieurs morts et blessés.

Une quinzaine de mort, c’est le bilan provisoire opposant depuis hier deux groupes armés dans le Nord de la République Centrafricaine. Le préfet de la Vakaga lieutenant- colonel Léonard Mbéle contacté par le RJDH, parle aussi d’une quarantaine de blessés admis à l’hôpital de la ville.

Les combats, opposant le FPRC au MLCJ sont signalés une semaine après la célébration de 1er anniversaire de l’accord de paix dont sont signataires les deux groupes rivaux.

La MINUSCA, selon nos informations aurait utilisé les grands moyens pour contraindre les belligérants à regagner leur position initiale, « la ville est calme depuis ce matin vu que les groupes armés ont regagné leur position suite à l’intervention musclée de la Minusca », explique le préfet.

Les  coups de feu ne sont pas entendus depuis ce matin sauf que les mouvements des populations civiles sont limités, « la ville est déserte, la population civile a regagné les sites de déplacés dont le nombre est encore inconnu selon les informations actuelles ».

La ville de Birao contrôlée par le MLCJ, est secouée depuis septembre 2019 par des combats opposant ce groupe armé au FPRC qui veut prendre le contrôle de ladite localité.

 Ketsia Kolissio

Lu 340 fois Dernière modification le samedi, 15 février 2020 14:32
vendredi, 14 février 2020 16:08 Écrit par  In SECURITE
Connectez-vous pour commenter