Centrafrique : Plus de 10 000 enfants retirés des groupes armés en Centrafrique.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Plus de 10 000 enfants retirés des groupes armés en Centrafrique.

BANGUI, le 14 février 2020 (RJDH) --- L’ONG Enfant Sans Frontière (ESF), à l’occasion de la célébration de la journée internationale des enfants soldats, a indiqué que près de 10 000 enfants sont retirés des groupes armés en Centrafrique. Le défi, selon l’ONG, c’est l’accompagnement de ces enfants et leur réinsertion sociale qui est une autre étape difficile. C’est ce qu’a fait savoir Brice Kevin Kakpayen, chargé de mission à l’ONG ESF, ce mercredi 13 février.

L’Unicef avait sensibilisé avant la tenue du Forum de Bangui de 2015, les leaders des groupes armés pour signer un engagement portant libération des enfants qui étaient associés à leur mouvement, selon l’ONG ESF, qui y voit une étape importante ouvrant la voie à la facilitation de réinsertion de ces enfants.

 « Environ 10 000 enfants ont été démobilisés depuis le forum de Bangui et remis à leur parent. Si l’on tient compte du chiffre approximatif au départ qui était 10 000 enfants, c’est pour dire qu’il nous reste environ 3000.000 enfants à démobiliser », a indiqué Maitre Brice Kevin Kapkayen.

Le défi aujourd’hui sur le terrain, selon Brice Kevin Kapkayen, c’est que bon nombre des enfants retirés, ont été réinséré dans les activités socio-économiques, d’autres ont repris les cours. Mais l’accompagnement que l’Unicef et d’autres partenaires ont fourni, cela a été rapidement dilapidé par la communauté, par leur propre famille et aujourd’hui il est difficile à l’enfant s’adapter. « Mais aujourd’hui y a ce qu’on appelle phénomène de recrutement des enfants et c’est le grand défi que nous aujourd’hui en matière de retrait des enfants associées aux force des groupes armés », explique Maitre Brice Kévin Kapkayen.

Paméla Dounian –Doté

Lu 267 fois
vendredi, 14 février 2020 15:00 Écrit par  In DDRR
Connectez-vous pour commenter