Centrafrique : Deux mineurs morts calcinés dans l’incendie d’une maison à Bouar

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Deux mineurs morts calcinés dans l’incendie d’une maison à Bouar

BOUAR, le 15 janvier 2020 (RJDH)--- Deux enfants dont l’âge varie de 6 à 7 ans sont morts dans l’incendie d’une maison dans la nuit du 12 au 13 janvier 2020 à Bouar au quartier Mairie-2 aux environs de 24h. Un enfant présentant des troubles mentaux serait à l’origine de cet incendie selon des informations du RJDH dans la ville de Bouar.

Selon des informations RJDH, le chef de la famille André Golike, ancien président de l’Eglise évangélique luthérienne en Centrafrique, « c’est l’un de ses petit-fils présentant des troubles mentaux qui a provoqué l’incendie ».

« Nous étions tous en sommeil dans la maison et c’est l’un de mes petit-fils qui présente un trouble mental, qui a mis le feu sur leur matelas. Après avoir mis le feu, il a crié pour réveiller les gens qui se trouvent dans la maison. Quand il s’est réveillé, certains enfants sont déjà dehors, mais les deux autres enfants qui sont morts sont restés dans la flamme. Impossible de les faire sortir. Ils sont calcinés. Et les ordinateurs pour un projet d’un cyber café sont tous réduits en fumée », a-t-il témoigné au RJDH.

La même source précise que, « c’est pour la troisième fois que son petit- fils commet ce même dégât. Pour l’instant la gendarmerie a ouvert une enquête », a ajouté André Golike, père de famille victime d’incendie.

Trois cas d’incendie sont déjà enregistrés dans la ville de Bouar entre décembre dernier et janvier 2020.

Constant Ndolo-Babou.

Lu 172 fois Dernière modification le mercredi, 15 janvier 2020 14:00
mercredi, 15 janvier 2020 13:57 Écrit par  In SOCIETE
Connectez-vous pour commenter