Centrafrique : Les enseignants contractuels de Berberati et Nola entrent en grève de trois jours

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Ville de Berberati Ville de Berberati Fridolin Ngoulou

Centrafrique : Les enseignants contractuels de Berberati et Nola entrent en grève de trois jours

BERBERATI, le 13 Janvier 2020 (RJDH) --- Les cours sont paralysés ce lundi dans les villes de Berberati et Nola en raison de la grève entamée par le collectif des instituteurs contractuels des préfectures de la Mambere-Kadéï et de la Sangha-M’baéré pour réclamer le payement de leur trois mois d’arriérés de salaire.

Tôt ce matin, les enseignants contractuels des villes de Berberati et Nola ont entamé aujourd'hui un mouvement de grève, et ce, pour trois jours pour réclamer le payement intégral des trois mois d’arriérés de salaire.

Depuis le mois d’Octobre 2019, les enseignants contractuels des sous-préfectures de la Mambere-Kadeï et de la Sangha Mbaéré n’ont pas perçu leur salaire, à en croire, Paul Viko l’un des contractuels, qui a insisté sur « le non payement des salaires de dernier trimestre.  Le contrat signé avec le gouvernement est à terme depuis le 31 décembre 2019 ».  Et, il invite par-ailleurs le gouvernement à trouver des aboutissements relatifs à leur préoccupation, a-t-il souhaité.

6 établissements scolaires rien que pour la ville de Berberati sont restés ce lundi 13 janvier 2020. « Les enfants étaient obligés de rentrer à la maison car les enseignants contractuels sont en grève », a témoigné un parent d’élève.

Ces enseignants ont été formés respectivement par les Centre Pédagogiques Régionaux de Berberati et Nola sur financement de la Banque Mondiale et remis au gouvernement centrafricain.

Préoccupées, les autorités politico-administratives appellent les grévistes à reprendre les cours en leur promettant d’engager des discussions avec les hautes autorités du pays pour une issue favorable. « Des procédures sont en cours pour régler ce problème », a rassuré une autorité préfectorale de Berberati au RJDH.

Sandra Belly    

Lu 46 fois Dernière modification le lundi, 13 janvier 2020 16:23
lundi, 13 janvier 2020 14:23 Écrit par  In SOCIETE
Connectez-vous pour commenter