Centrafrique : Faustin Archange Touadera lance le projet de construction de l’Institut Supérieur d’Agronomie d’Afrique Centrale

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Le Président Faustin Archange Touadera lance le projet de construction de l’Institut Supérieur d’Agronomie d’Afrique Centrale

BANGUI, le 12 Janvier 2020 (RJDH)---La cérémonie de pose de première pierre de l’Institut Supérieurs d’Agronomie d’Afrique Centrale a été faite par le Président de la République vendredi 11 Janvier 2020, un cadre supérieur pour favoriser l’émergence des techniques agricoles modernes.

Cette pose de pierre marque le lancement officiel des travaux de l’Institut Supérieur d’Agronomie de la région d’Afrique Centrale, un démembrement de l’Université Catholique d'Afrique Centrale, en République Centrafricaine dont le coût pour la réalisation des travaux s’élève à hauteur de 12 milliards de FCFA sur financement de la conférence Episcopale Italienne, sera un atout pour le pays en ce qui concerne les nouvelles techniques agricoles pour l’émergence de l’agriculture du pays.

Comme le souligne le Professeur Richard Filakota, cet institut sera le lieu idéal pour former les jeunes capables d’œuvrer pour le relèvement économique de la sous-région. « L’Université Catholique d’Afrique Centrale (UCAC), c’est elle qui a donné naissance à l’Institut Supérieur d’Agriculture d’Afrique Centrale, elle a pour mission la formation intégrale des jeunes hommes et femmes capable d’œuvrer pour la renaissance sociale et économique politique morale et spirituel du continent Africain », dit-il. 

Cet institut aura quatre missions principales, selon le Monseigneur Nestor Nongo Azagbia Evêque du diocèse de Bossangoa et président de la Conférence Episcopale Centrafricaine, « en tant qu’université privée Catholique à but non lucratif mais d’utilité publique, l’Institut Supérieur d’Agronomie d’Afrique Centrale a pour mission et ambition de répondre à 4 quatre vocations : former, moderniser l’agriculture en zone CEMAC, accroître sa productivité et promouvoir une nouvelle génération d’agriculteurs tournée essentiellement vers l’entrepreneuriat et l’agrobusiness », a fait savoir le Prélat.

Pour le chef de l’Etat Professeur Faustin Archange Touadera, le Gouvernement Centrafricain s’engage résolument dans la voix du développement durable avec cette université. « L’éradication de la pauvreté, la lutte contre la faim pour amorcer ces dynamiques transformationnelle et sectoriel avec des résultats probants, le Gouvernement ne ménage aucun effort en vue de renforcer la gestion et la  diversification de son économie de manière à mettre nettement en valeur ses immenses ressources naturelles pédologiques à même de permettre à la République Centrafricaine de résoudre ces problèmes elle-même », a précisé le chef de l’Etat Professeur Faustin Archange Touadera.

Le site attribué par le gouvernement pour le projet de construction de l’ISAAC est situé dans la concession de l’ex-OROSTOM au PK 10 route de Damara. La mise en œuvre du projet d’implantation en RCA de l’Institut Supérieur d’Agronomie est né d’une réponse aux besoins de diversification et de transformation de ressources naturelles sur laquelle repose l’économie de la plupart des Etats de l’Afrique Centrale.

Lu 440 fois
dimanche, 12 janvier 2020 12:46 Écrit par  In SOCIETE
Connectez-vous pour commenter