Imprimer cette page

Centrafrique : L’ancien président de transition Michel Djotodjia de retour au pays après 5 ans d’absence

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : L’ancien président de transition Michel Djotodjia de retour au pays après 5 ans d’absence

BANGUI, le 10 janvier 2020 (RJDH)--Michel Djotodjia Am Nondroko, ancien président centrafricain de transition, est arrivé ce vendredi 10 Janvier 2020 à Bangui après 5 ans d’absence. Un retour qui fait suite à sa lettre en décembre dernier annonçant son retour pour faire la paix dans le pays.

Contraint à la démission par les Chefs d’Etats de la CEEAC en janvier 2014 quand la nébuleuse Seleka et les Antibalaka ont entraîné le pays dans un cycle de violence communautaire, il est rentré ce vendredi 10 janvier 2020 dans la capitale.

« Je ne suis pas exilé, le Benin est ma deuxième patrie », c’est en ces termes que le tombeur de François Bozizé, Michel Djotodia a précisé aux professionnels des médias son statut au Benin.

Quand j’avais démissionné, dit-il, « J’avais décidé de m’éloigner de la RCA pour que les choses se passent bien après moi. Puisqu’ entretemps, je constitue, dit-on, un obstacle pour la paix. J’ai décidé parce qu’il m’a été donné de constater que la RCA est en train de sombrer. Et quand mes homologues m’avaient posé la question entre le peuple et le pouvoir, qu’est-ce que vous préférez ? Evidemment le peuple, parce que sans le peuple il n’y a pas de pouvoir », a déclaré l’ancien Président de la transition Michel Djotodjia.

Message de paix pour Bozizé lors de son retour au pays, Michel Djotodia, quant à lui, devient un ambassadeur de Paix, annonce-t-il. « Je me répète et je montre encore la médaille que j’aie. Je suis ambassadeur permanent pour la promotion de la paix universelle. Comment je peux revenir encore avec des armes? Ce serait contradictoire à mes nouvelles visions de la chose. Vous comprenez donc, qu’il n’y a pas d’inquiétude. Au contraire, je suis venu pour aider le peuple centrafricain. Il faut que ce peuple vive enfin en paix », poursuit-t-il.

Si jusqu’aujourd’hui, François Bozizé depuis son retour clandestin mi-décembre 2019 et faisant l’objet selon les autorités d’un mandat de justice, Djotodjia lui sera reçu par le Chef de l’Etat Professeur Faustin Archange Touadera, le jour même de son retour dans l’après-midi. « Tout à l’heure, je vais rencontrer le Président Faustin Archange Touadera. Nous allons échanger. Il serait aussi important de rencontrer tous les autres acteurs notamment François Bozizé. Je voudrais parler de Mme Catherine Samba-Panza, les anciens premiers ministres, les chefs des partis politiques. Il faut les rencontrer tous. On va s’assoir pour pouvoir nous projeter dans l’avenir, voir comment on peut pacifier ce pays en ruine », a conclu Michel Djotodjia.

Selon les informations du RJDH, Michel Djotodjia a finalement été reçu en audience par le Président Touadera au Palais de la renaissance. Alors que la demande de l’audience de Bozize tarde à se concrétiser, indiquent certaines sources proches du parti KNK.

Le retour de Michel Djotodjia, n’a pas suscité beaucoup de réactions, mais tout indique que ce retour est orchestré par le pouvoir de Bangui pour marquer sa distance avec Bozize. La présence de ces deux ex-Présidents centrafricains, est le souhait de bon nombre de centrafricains car, disent-ils, leur présence au pays pourrait contribuer au retour de la paix.

Lu 1023 fois
vendredi, 10 janvier 2020 15:42 Écrit par  In Politique
Doba

Dernier de Doba

Connectez-vous pour commenter