Centrafrique : Des tas d’immondices décorent le 5ème arrondissement de Bangui

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Des tas d’immondices décorent le 5ème arrondissement de Bangui

BANGUI, le 9 janvier 2020 (RJDH) --- Le 5ème arrondissement de Bangui en général et le  quartier Bataillon en particulier est envahi par une montagne d’ordures qui laissent sans voix les habitants du secteur. Une situation inquiétante pour la population locale et les usagers de la voie publique surtout au niveau du pont et les canaux d’évacuation d’eau qui longent Bamboula qui s’en plaigne.

A partir du quartier Bataillon dans le 5ème arrondissement de Bangui en suivant le pont et les canaux d’évacuations qui longent Bamboula pour se rendre à Combattant, le décor laisse à désirer. La population s’inquiète au regard de ces tas d’ordures sont constatés dans presque tout le secteur et la population souhaite obtenir un environnement sain dans le 5ème  arrondissement.

Pour eux, ce malheur est intervenu juste après l’installation des dépôts d’ordure installé par le projet ACTED en partenariat avec la Mairie de Bangui. « Nous sommes fatiguées de ces ordures. Nous qui sommes proche de ces saletés, nous ne sommes pas en bonne santé. On ne respire pas de l’air pur. Pire,  quand il pleut, l’eau qui provient de ces poubelles jusque chez nous est polluante. Cela est bien sûr source de nombreuses maladies comme le paludisme et de certaines démangeaisons », a fait savoir Delphine Iwamba, une habitante proche de ce dépôt d’ordure.

Elle souligne, par ailleurs, que quand ces tas d’ordures atteignent un certain niveau de volume, la population y mette du feu. Non seulement c’est polluant mais parfois ce sont les câbles électriques proches qui prennent feu. « Les chefs du quartier sont impuissants ainsi que le président de la jeunesse, quand ils veulent réagir les gens prennent ça en mal », poursuit-elle. 

Quant au Président local de la jeunesse, Anselme  Ngaba, « Ces tas d’ordures ont vu le jour sur initiative de la Mairie en partenariat avec l’ONG ACTED. Ils ont installé ce dépôt de transit des ordures dans notre quartier. Mais après le retrait de l’ACTED, la Mairie n’a pas les moyens de pérenniser les travaux d’évacuation. Et puisque la population est habituée à déposer leurs ordures sur le site, alors ils ne peuvent que revenir ici », dit-il.

La mairie du 5e arrondissement a indiqué qu’elle ne dispose de moyens pour l’évacuation de ces ordures mais elle a déjà engagé des discussions avec la mairie centrale dans ce sens.

Pour la population locale, la présence de ces tas d’ordures sont, entre autres, le blocage d’évacuation d’eau qui entraîne l’inondation dans le quartier pendant la saison des pluies.

Lu 234 fois
jeudi, 09 janvier 2020 17:02 Écrit par  In ENVIRONNEMENT
Connectez-vous pour commenter