Centrafrique : « La création des conditions propices, une solution pour la stabilisation du pays », dixit préfet de la Ouaka

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : « La création des conditions propices, une solution pour la stabilisation du pays », dixit préfet de la Ouaka

BANGUI, 8 Décembre 2019 (RJDH) --- Le Préfet de la Ouaka Victor Bissekoin a vivement recommandé aux différents partenaires de contribuer énormément pour la stabilité socio-sécuritaire dans sa préfecture. Demande formulée le 3 décembre dernier à Bambari lors de passage de Philippo Grandi, Haut-Commissaire des Nations-Unies pour les Réfugiés.

Partant du constat dans certaines régions de la préfecture de l’Ouaka où les activités scolaire, sanitaire et administrative sont fragilisées par la présence constante des groupes armés,  le Préfet de l’Ouaka a lancé un appel aux partenaires au développement de créer des conditions propices pour le retour durable de la paix.

Cet appel lancé par Victor Bissekoin, préfet de la Ouaka, fait suite à des occupations des établissements scolaires par les groupes armés, « l’éducation des enfants est fragilisée. La solution de la stabilité dans le pays n’est pas seulement de faire taire les armes, c’est de créer les conditions de stabilité à la population, parce qu’elle a des écoles pour ses enfants, des marchés pour vendre ses produits champêtres, pour le commerce, des conditions pour la couverture sanitaire des fils du pays », a-t-il expliqué.

Selon lui, l’intervention des humanitaires à travers des actions communautaires, doit non seulement aider les familles mais aussi pour booster l’économie régionale. « L’accès à l’eau potable, la libre circulation des personnes et des biens, la reprise sur toute l’étendue du territoire national des activités, dont les dynamismes agropastoraux, commerciaux. L’accessibilité des activités socioculturelles font partie de possibilités des conditions de la stabilité dans le pays », a-t-il ajouté.

 « La cessation des armes est une phase, la création des conditions de stabilisation à travers la restauration de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du pays serait un autre aspect de l’équilibre dans pays », a-t-il conclu.

Lu 307 fois
dimanche, 08 décembre 2019 13:42 Écrit par  In Politique
Connectez-vous pour commenter