Centrafrique : Le RJDH met en place un comité d’alerte dans le 7ème arrondissement pour lutter contre les VBG

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Le RJDH met en place un comité d’alerte dans le 7ème arrondissement pour lutter contre les VBG

BANGUI, le 05 décembre 2019(RJDH)----Le Réseau des Journalistes pour les Droits de l’Homme en Centrafrique(RJDH-RCA) a mis en place ce 05 décembre 2019 le comité d’alerte communautaire pour les violences basées sur le genre dans le 7ème arrondissement de Bangui. Ce comité regroupe des jeunes et autorité locale qui vont travailler sur les questions liées aux VBG dans leur milieu.

Ce comité d’alerte communautaire est crée par le RJDH-RCA dans le cadre des 16 jours d’activisme avec l’appui de la Minusca. L’équipe est composée de sept membres dont un président et six autres jeunes de différents quartiers du 7ème arrondissement de Bangui qui sont appelés à travailler en collaboration avec le RJDH afin de répertorier les cas pour le référencement. 

Le chef du quartier Sabanga dans le 7ème Guy Nadou, président du comité d’alerte, se félicite de la mise en place de ce comité qui selon lui, appuiera les efforts des autorités locales dans la lutte contre les violences basées sur le genre dans leur milieu, « nous avons beaucoup de défis liés aux phénomènes de violences basées sur le genre et surtout au milieu jeune. Notre mission consistera à travailler avec les jeunes et dans les écoles pour sensibiliser ces derniers sur leur comportement vis-à-vis de leurs collègues et professeurs. Dans les quartiers aussi, le comité va travailler dans les ménages sur certains problèmes qui minent notre société », a défini le président du comité d’alerte communautaire.

Ce groupe de personne ayant une idée sur les infractions commises s’engagera de manière bénévole à lutter contre ces phénomènes dans leur milieu respectif, indique le coordonnateur par intérim du RJDH Judicaël Yongo, « les violences basées sur le genre reste un sujet sensible, et nous sommes lancés dans cette dynamique afin de créer des comités d’alerte communautaire avec l’appui de la Minusca. Ces comités vont assurer la veille dans un milieu et surtout sur une question précise comme le cas aujourd’hui de VBG. Aujourd’hui, le RJDH est dans le 7ème arrondissement pour mettre en place le comité, et nous allons également faire ce même travail dans les autres arrondissements de Bangui », a-t-il lancé à l’ouverture de l’activité.  

Le rôle de ce comité d’alerte est axé sur les objectifs notamment, de faire l’alerte sur les cas des violences basées sur le genre et de sensibiliser la communauté sur les VBG afin que cette dernière puisse engager une prise de conscience collective contre ces pratiques néfastes.

Lu 240 fois
jeudi, 05 décembre 2019 14:06 Écrit par  In DROITS DE L’HOMME
Connectez-vous pour commenter