Centrafrique : Les présidents de délégations spéciales impliqués dans la lutte contre le VIH/SIDA

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Les présidents de délégations spéciales impliqués dans la lutte contre le VIH/SIDA 

BANGUI le 29 Novembre 2019 (RJDH) ---Les maires de  cinq villes du pays notamment Bangui, Bimbo et Bambari  s’engagent à lutter contre le VIH/SIDA au milieu des déplacés dans leur localité respective. La cérémonie du lancement de ce projet a eu lieu le 27 novembre à la mairie du 4e arrondissement de Bangui. 

Il s’agit de Bangui, Bimbo, Bégoua, Bambari et Obo qui sont les villes pilotes sélectionnées pour la mise en œuvre de ce projet dénommé « Ma ville s’engage contre le VIH ». Ce projet vise les personnes déplacées internes dont 60% des femmes et des populations vulnérables car, la vulnérabilité au VIH est souvent exacerbée dans les villes où sont accueillies les personnes déplacées. 

Emile Raymond Nakombo, président de la délégation spéciale de la ville de Bangui présente le montant alloué par les partenaires pour la mise en œuvre de ce programme, « nous avons signé un accord de financement avec l’ONU-SIDA et l’OIM avec un montant de 500 milles dollars soit environ 300 millions de FCFA pour commencer à appuyer les villes qui vont lutter contre ce fléau. La forte prévalence du VIH, le nombre pléthorique des personnes déplacées vivant avec le VIH ainsi l’engagement des autorités locales dans la réponse au VIH/SIDA. Donc se sont les critères d’identification de ces villes pilotes, et ce projet sera mis en œuvre en 2019 et 2020 » a-t-il présenté.

Les objectifs visés à travers ce projets selon le Maire, « consiste à réduire la vulnérabilité des personnes déplacées et des hôtes au VIH ainsi que de soutenir l’intégration socio-économique des personnes vivant avec le VIH. Ce projet vise également à contribuer au meilleur accès aux services de prévention, de traitement et des soins du VIH pour les personnes déplacées et des populations hôtes à risque dans les villes du projet ».

Le projet « ma ville s’engage à lutter contre le VIH » a vu la participation respective des organisations internationale ONU-SIDA et Organisation Internationale Migration (OIM). C’est projet qui intervient dans un contexte où le gouvernement à l’issue d’une table ronde sur le Plan d’accélération de la prévention contre le VIH/SIDA 2019-2020 cherche 5 milliards de  francs CFA pour lutter contre le sida en Centrafrique.

Lu 58 fois
vendredi, 29 novembre 2019 15:44 Écrit par  In SANTE
Connectez-vous pour commenter