Centrafrique : des bâtiments de la Cour Pénale Spéciale réhabilités à hauteur de 620 millions

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : des bâtiments de la Cour Pénale Spéciale réhabilités à hauteur de 620 millions

BANGUI, 13 Novembre 2020 (RJDH) --- L’ancien siège du Tribunal de Grande Instance de Bangui réhabilité à hauteur de 620 millions de FCFA ont été remis à la Cour Pénale Spéciale de la République Centrafricaine. La cérémonie a eu lieu ce début de weekend à Bangui en présence des autorités du pays.

Les travaux de réhabilitation et la construction de R+2 ont commencé en 1018. Deux ans jour pour jour les bâtiments a été remis à la CPS pour abriter son siège. Le coup de la réhabilitation et la construction des locaux s’élève à environ 620 millions de FCA.

Cet édifice comporte 42 bureaux, une salle d’audience divisée en deux parties, cinq (05) blocs toilettes, quatre (04) miradors, deux blocs de trois (03) modules préfabriqués.

Les locaux peuvent contenir plus de 100 personnes, dont les « premiers procès sont prévus d’ici mars 2021 », a annoncé Michel Landry Louanga, président de la Cour Pénale Spéciale.

Du côté des victimes le nombre des « 10 dossiers disponibles pour les premières audiences », n’est pas du tout apprécié, « le nombre 10 dossiers ne nous rassure pas tellement. L’Observatoire Centrafricain des Droits de l’Homme (OCDH) et Cordaid ont beaucoup travaillé auprès des victimes pour que les dossiers soient enregistrés », déplore Evodie Ndémandé, coordonnatrice des organisations des victimes de Centrafrique.

Selon la cour, 146 plaintes ont été enregistrées, dont 10 sont disponibles pour les premières audiences.

/Auguste Bati-Kalamet

Lu 170 fois
vendredi, 13 novembre 2020 21:37 Écrit par  In JUSTICE
Connectez-vous pour commenter