Centrafrique : François Bozize dépose sa candidature à la présidentielle en attendant la décision de la Cour Constitutionnelle

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : François Bozize dépose sa candidature à la présidentielle en attendant la décision de la Cour Constitutionnelle

BANGUI, le 09 Novembre 2020 (RJDH) --- Neuf jours après l’ouverture du dépôt des dossiers de candidature, c’est ce lundi 09 novembre que l’ancien président centrafricain François Bozize a déposé son dossier de candidature à la présidentielle. Il se dit confiant à la cour constitutionnelle qui statuera sur son dossier.

A un jour de clôture des opérations d’enregistrement des dossiers de candidatures, l’ancien président François Bozize a brisé son silence. Ce lundi 9 novembre 2020, la formation politique de KNK a finalement déposé sa candidature pour la présidentielle du 27 décembre prochain malgré de doutes émis contre sa candidature conformément aux dispositions de la Constitution du 30 mars 2016, qui exige à un candidat de résider sur le sol centrafricain un an avant la date du dépôt de candidature.

C’est dans une boule d’ambiance que les partisans du parti Kwa Na Kwa(KNK) sont arrivés dans la matinée du 09 novembre au siège de l’Autorité Nationale des Elections pour accompagner le candidat Bozize à déposer son dossier. 

Les dossiers ont été réceptionnés par l’Autorité Nationale des Elections. Ce qui porte à l’ancien président, le numéro 13. Tout a été bien déroulé au siège de l'ANE, selon François Bozize, « il n’y a pas d’anomalie ! Tous les éléments du dossier ont été présents et acceptés par l’Autorité Nationale des Elections », explique-t-il.

Lors du dépôt de dossiers François Bozize, se dit confiant et remet tout entre les mains de la Cour Constitutionnelle qui aura son dernier mot sur sort, « je laisse le soin au technicien de la Cour Constitutionnelle qui a seule habilité à se prononcer sur les questions de rejet. Pour l’instant, ce qui est plus important, c’est le dépôt des dossiers. J’ai tous les justificatifs pour me présenter, je ne suis pas inquiet de ma situation. Le meilleur reste à venir », a-t-il déclaré après avoir déposé son dossier.

Seule juridiction compétente en matière de candidatures et d’éligibilité est la Cour Constitutionnelle. En cas de contentieux, la cour disposera de quinze (15) jours à compter de l’enregistrement de la requête à son greffe.

Paméla Dounian-Doté.

Lu 204 fois
lundi, 09 novembre 2020 14:34 Écrit par  In INFO-ELECTIONS
Connectez-vous pour commenter