Centrafrique : Le personnel de l’ASECNA menace d’entrer en grève

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Le personnel de l’ASECNA menace d’entrer en grève

BANGUI, 26 Octobre 2020 (RJDH) ---Le personnel de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et Madagascar (ASECNA) en Centrafrique menace d’entrer en grève dans les prochains jours, dans un préavis de grève remis ce lundi au ministre des transports et de l’aviation civile.

La raison ayant motivé ce mouvement d’humeur, à en croire le personnel de l’ASECNA-Centrafrique, le gouvernement serait en train d’attribuer la gestion de l’espace aérien à des sociétés américaines « Navpass et CARCEFT » au détriment de l’agence panafricaine qui recouvre 80 % des recettes de l’Aéroport International Bangui M’poko.

Martin Zaga, Chef de l’unité AIM et secrétaire général du syndicat du personnel de l’ASECNA, « Nous avons été obligés de convoquer cette assemblée générale de tous le personnel de l’ASECNA à Bangui pour leur expliqué une situation grave qui se pointe à l’horizon à savoir l’apparition des sociétés Américaine qui veulent avoir un contrat pour la gestion de l’espace aérien qui est confié à l’ASECNA. Pour nous c’est une violation de Convention de Dakar avec les conséquences sociales très graves ».

Un préavis de grève est lancé à l’issue de cette assemblée générale pour que la lumière soit faite sur ce dossier « Nous avons à l’issu de cette assemblée générale décider de lancer un préavis de grève de 8 jours si nous n’aurons pas un gain de cause nous allons entrer en grève afin de tirer ces histoires au clair car nous pensons que ces sociétés sont des arnaqueurs ». A précisé Martin Zaga

Cette nouvelle crise risquerait de paralyser le fonctionnement de l’Aéroport Bangui M’poko, le seul en Centrafrique, qui dessert le pays surtout en termes de vol humanitaire.

Ketsia Kolissio

Lu 127 fois
lundi, 26 octobre 2020 15:29 Écrit par  In SOCIETE
Connectez-vous pour commenter