Centrafrique : Le CICR dote le centre handicapé du 4ème arrondissement de Bangui en kits de protection

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Le CICR dote le centre handicapé du 4ème arrondissement de Bangui en kits de protection

BANGUI, le 21 octobre 2020(RJDH)---Le Centre de Rééducation et d’Appareillage des Personnes Handicapées et Moteurs(CRAHM) a été doté ce mardi 20 octobre en kits de protection composés des paravents et des draps. Un don du Comité International de la Croix-Rouge à hauteur de huit millions de francs CFA pour soutenir le personnel dans la prise en charge des patients et la lutte contre la pandémie de Covid_19.

Les dons sont composés de panneaux solaires, huit batteries, trente draps pour le couchage et douze paravents pour séparer et protéger l’intimité des patients. Cet appui du CICR intervient dans un contexte marqué par la pandémie de Covid-19 et permet au Centre de Réduction et d’Appareillage des Personnes Handicapées et Moteurs de lutter efficacement contre le coronavirus dans le centre.

Aly Ouatara, Coordonnateur de santé au CICR, ce don vient renforcer les capacités de prise en charge des patients en cette période de covid-19, « c’est par rapport à l’arrivée de covid-19 qu’on a eu la demande de la part du centre pour permettre les meilleures mesures d’hygiène. Nous avons jugé important de séparer les patients par les lits à au moins deux mètres avec des parents. Deuxièmement, les patients dormaient sur les matelas non couverts. Pour nous, ce n’était pas humain et il fallait leur fournir des draps pour un meilleur traitement », a justifié le coordonnateur.       

Un appui salué par la Directrice du centre Merveille Mbala, qui en appelle aux personnes de bonne volonté d’emboiter le pas, « nous sommes très heureux de recevoir les 30 paravents et 30 draps de la part du CICR. Cela va nous aider à prendre en charge ces handicapés. J’en profite pour lancer un appel aux personnes de bonne volonté de nous venir en aide car, nous avons beaucoup de choses à réaliser mais pour des raisons de difficultés financières, nous sommes limités dans l’assistance », a lancé la coordonnatrice de CRAHM.

Le Comité International de la Croix-Rouge en Centrafrique assiste les personnes touchées par les conflits ou violences communautaires dans le pays. Cette intervention entre dans le cadre de son programme de lutte contre la pandémie de Coronavirus. En 2019, le CRAHM a enregistré plus de 1000 patients et en 2020, plus de 800 patients pour la rééducation fonctionnelle.

Sandra Cynthia Belly.

Lu 178 fois
mercredi, 21 octobre 2020 09:49 Écrit par  In SANTE
Connectez-vous pour commenter