Centrafrique : une partie de la route nationale numéro 2 en réhabilitation

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : une partie de la route nationale numéro 2 en réhabilitation

NDJOH, 20 octobre 2020 (RJDH) ---Les travaux de réhabilitation de la route Ndjoh-Bossangoa ont été lancés la semaine dernière, ceci en prélude de la Journée Mondiale de l’Alimentation qui aura lieu prochainement dans la préfecture de l’Ouham.

Cette réhabilitation, en prélude à la tenue de la JMA à Bossangoa chef-lieu de l’Ouham, s’inscrit dans le plan du gouvernement visant à reconstruire les infrastructures routières du pays. La première partie commence entre la ville de Ndjoh, située à 95 km de Bossangoa.

Selon les témoignages recueillis par le RJDH auprès des habitants dans cette localité, sur cette voie, il est difficile en saison sèche voire pluvieuse de l’emprunter, ce qui serait à l’origine de non évacuation des produits alimentaires vers la capitale. « Je suis commerçante. C’est avec beaucoup de risque d’accident que nous empruntons ce trajet. De fois nous quittons Bossangoa à 6 heures du matin pour arriver à Ndjoh à 14 heures soit 8 heures de route sur une distance de 95 km qui devrait être effectuée en une heure du temps. C’est pénible. » En se plaignant.

Face à la dégradation avancée de la route, la population ainsi que les usagers souhaitent voir dans un bref délai la finalisation des travaux. « Vraiment nous avons vu le début des travaux de la réhabilitation, nous avons des sérieux problèmes de circulation sur cet axe pourtant essentiel pour le ravitaillement en denrées alimentaires ou produits agricoles vers la capitale. Donc nous souhaitons que ces travaux soient bien faits et qu’ils terminent dans un bref délai », a déclaré Marcel Weifei un habitant de Ndjoh.

Le tronçon Bossembélé-Bossangoa a été réhabilité par la MINUSCA en 2019.

Ketsia Kolissio

Lu 186 fois Dernière modification le mardi, 20 octobre 2020 07:54
mardi, 20 octobre 2020 07:41 Écrit par  In SOCIETE
Connectez-vous pour commenter