Centrafrique : retour progressif des déplacés internes de Bocaranga dans leur localité respective

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : retour progressif des déplacés internes de Bocaranga dans leur localité respective

BOCARANGA, 20 octobre 2020 (RJDH)---Les déplacés internes de Bocaranga, fuyant les violences entre les forces conventionnelles et les 3R, commencent à retourner dans leur localité respective après avoir observé depuis quelques semaines une accalmie dans la région, a annoncé au RJDH le sous-préfet de Bocaranga Esaïe Gbanet.

Les déplacés de la ville de Bocaranga dans l’Ouham-Pende ont peu à peu commencé à regagner leur localité respective après une accalmie observée ces derniers temps dans la région, selon le sous-préfet de Bocaranga. 

« Le nombre des déplacés interne ne fait que diminuer ces derniers jours, car ils ont observé une accalmie dans leur région secouée par les violences des combats opposant les forces coalisées MINUSCA-FACA aux 3R dans le cadre de l’opération « A La Londo ». Certaines personnes sont en train de revenir progressivement dans leurs maisons respectives quelques-unes sont encore sur le site », a fait savoir le sous- préfet Essai Gbané

Pour accompagner le retour de ces personnes chez elles, selon Esaïe Gbanet, l’ONG internationale Action Contre la Faim (ACF) leur a remis il y a de cela quelques jours, des kits composés des ustensiles de cuisine, des nattes et des moustiquaires pour faciliter leur réinstallation. « L’ONG Action Contre la Faim les a assistés et elle a eu à les aider avec une somme d’argent qui varie selon le nombre de ménages », explique-t-il. 

Malgré cette vague partielle de retour volontaire, des déplacés de Bocaranga dans leur différente localité, d’autres attendent encore surplace l’arrivée des aides humanitaires.

Sandra Cynthia Belly

Lu 161 fois Dernière modification le mardi, 20 octobre 2020 08:10
mardi, 20 octobre 2020 07:35 Écrit par  In HUMANITAIRE
Connectez-vous pour commenter