Centrafrique : des listes électorales déchirées d’autres emportées par des inconnus à Fatima

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : des listes électorales déchirées d’autres emportées par des inconnus à Fatima

BANGUI, 20 octobre 2020 (RJDH) --- Des listes électorales affichées au lycée de Fatima, dans le 3e arrondissement de Bangui, ont été déchirées et d’autres emportées lundi 19 octobre par des individus difficilement identifiables. Les raisons évoquées sont entre autres, la colère de certains électeurs qui ont constaté que leurs noms n’y figurent sur les listes.

Le président du démembrement du 6ème arrondissement de Bangui, Bienvenu Ngalo, a indiqué au RJDH que ceux qui ont commis cet acte ne sont pas imbus de valeurs civiques. « C’est de l’incivisme. Cela n’honore pas ceux qui ont fait cela », se plaint-il.

Pour lui, ceux qui n’ont pas vu leur nom sur la liste seraient dans le lot des tablettes qui ont été volées. « Deux tablettes ont été volées lors des opérations d’enrôlement. Cet affichage est fait dans le but de refaire l’inscription des électeurs lésés, ceux dont les images sont moins claires. »

Joint au téléphone, le député de la 1ère circonscription du 1er arrondissement de Bangui, Augustin Agou, a relevé que plusieurs irrégularités sont enregistrées sur les listes électorales. « Les noms de certaines personnes ne figurent pas sur la liste. L’effectif des électeurs enregistrés est supérieur par rapport à ce qui a été pendant l’enrôlement, des personnes dont leurs noms figurent sur les listes n’habitent pas les quartiers », a expliqué Augustin Agou, avant de condamner le déchirement des listes par des individus malintentionnés. « Ils ont le droit de faire recours à l’ANE pour régler ces contentieux au lieu de poser des actes d’incivisme », dit-il.

Le 9 octobre dernier, l’Institut Républicain International (IRI) a initié les membres des démembrements de la ville de Bangui sur la gestion des contentieux électoraux. 

Auguste Bati-Kalamet

Lu 157 fois
mardi, 20 octobre 2020 07:28 Écrit par  In INFO-ELECTIONS
Connectez-vous pour commenter