Centrafrique : IRI sensibilise les leaders de la société civile sur l’éducation civique et électorale

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : IRI sensibilise les leaders de la société civile sur l’éducation civique et électorale

BANGUI, 15 octobre 2020 (RJDH)--- Des leaders d’organisations de la société civile ont été sensibilisés mardi par l’Institut Républicain International (IRI) sur l’éducation civique et électorale dans l’optique de renforcer leur capacité sur l’accompagnement du processus électoral en Centrafrique.

A deux mois des élections groupées de décembre en Centrafrique, l’ONG américaine IRI, spécialisée dans l’accompagnement du processus électoral dans les pays africains, renforce depuis quelques jours la capacité des organisations de la société civile dans la supervision des échéances électorales.

C’est dans ce contexte qu’une dizaine de participants issus de différentes organisations de la société civile ont pris part à cette formation, selon Majda El Bied, directrice de l’Institut Républicain International en Centrafrique. « L’objectif est de faire la différence entre l’éducation civique qui est un terme plus général et l’éducation électorale sachant qu’on est dans une période pré-électorale et aussi de discuter des supports et des outils pour faire passer le message et sensibiliser les communautés ou les audiences avec lesquelles ces organisations travaillent », a-t-elle déclaré.

Concernant le code électoral, elle souligne encore qu’il y a quelques manquements surtout au niveau du code électoral. « Il est important qu’il soit vulgarisé parce que beaucoup de personnes le connaissent mais pas dans les détails y avait des discussions importantes par exemple sur le vote par dérogation qui a été enlevé ou qu’on pourrait réintégrer, les exceptions au niveau des militaires, mais qui pourraient être appropriés pour d’autres groupe. »

« Donc il y a clairement des points qu’il faut éclaircir et vulgariser pour les organisations de la société civile et pour des citoyens de manière générale », indique Majda El Bied.

Pour Didier Stanislas Tchengba, l’un des participants, apprécie cette formation et estime que : « ce moment nous a permis à avoir une idée sur le message clé à transmettre pendant cette période électorale. Et nous sommes prêts à aller dans les quartiers à coté de nos pairs pour véhiculer le message d’apaisement, le message du vote inclusif de telle sorte que les élections à venir ne constituent pas une source de trouble pour le pays ».

A quelques mois des élections l’Institut Républicain International initie des formations à l’intention des différentes entités. Cette formation a permis aux participants de partager des expériences entre eux et de discuter largement  sur la question du vote par dérogation qui a été dans le code électoral.

Jocelyne Nadège Kokada

Lu 207 fois Dernière modification le vendredi, 16 octobre 2020 06:18
jeudi, 15 octobre 2020 14:02 Écrit par  In INFO-ELECTIONS
Connectez-vous pour commenter