Centrafrique : L’ASSN forme des leaders des organisations de la société civile sur la Réforme du Secteur de Sécurité (RSS)

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : L’ASSN forme des leaders des organisations de la société civile sur la Réforme du Secteur de Sécurité (RSS)

BANGUI, 23 septembre 2020 (RJDH)---Des leaders des organisations de la société civile sont formés sur le processus de Réforme du Secteur de Sécurité porté par le gouvernement centrafricain. Cette formation est assurée par ASSN avec le soutien des organisations internationales Oxfam et Cordaid.

La formation des leaders de la société civile s’inscrit dans le cadre de l’implication des organisations de la société civile dans ce processus, prévu par la stratégie nationale de la Réforme du Secteur de Sécurité. C’est une trentaine de leaders des organisations de la société civile qui ont pris part à cette rencontre dont l’objectif est « d’approfondir les connaissances de la société civile centrafricaine en matière de la RSS tout en la dotant d’instruments méthodologiques en matière de recherche afin qu’elle puisse jouer, de manière pertinente et documentée, le rôle de supervision du système de sécurité qui lui revient », peut-on lire dans les Termes de Référence de l’atelier.

Plusieurs thématiques ont été abordées durant les deux jours de formation, « nous avons suivi de nombreuses communications édifiantes telles que le processus de réforme du système de sécurité en RCA, les défis de la RSS en RCA, la stratégie nationale de la RSS, la gouvernance de  la RSS, volet FSI, les enjeux et défis de l’armée de garnison comparés à l’armée de projection, la politique nationale de sécurité centrafricaine, la politique nationale de lutte contre la prolifération des armes légères et de petits calibres en RCA et en Afrique centrale », explique Marie Joseph Kosse Songomali du REFAMP.

Romain Sylvestre Sokambi du Réseau des Journalistes pour les Droits de l’Homme parle d’une session d’éclaircissement « qui a permis de comprendre les tenants et les aboutissants de la RSS à laquelle nous avons notre part de responsabilité.

Le représentant de l’ASNN en Centrafrique Dr Thiery Bangui inscrit cette formation dans le processus de responsabilisation des organisations de la société civile, « nous savons que la société civile a une très grande responsabilité dans la réforme du secteur de sécurité. Mais pour assumer cette responsabilité, il faut donner les outils, la formation qu’il faut aux leaders pour qu’avec leurs organisations ils jouent leur rôle. C’est pour cela que nous avons organisé cette session de formation qui a permis d’outiller ces leaders pour qu’ils s’assument et soutenir la réforme qui est en cours », explique-t-il.

Thiery Bangui a annoncé que certaines organisations vont être appuyées pour travailler sur certains volets de la réforme, « nous voulons plus d’engagement de la société civile c’est pourquoi certaines de vos organisations seront soutenues pour travailler sur certains aspects de la RSS », confie le représentant de l’ASSN qui se dit satisfait des résultats de la session.   

La session de formation qu’organise ASSN intervient à une année de la fin du délai de la stratégie nationale de la réforme du secteur de sécurité adoptée en 2017 et censée prendre fin en 2021.

RJDH  

Lu 112 fois
lundi, 12 octobre 2020 08:53 Écrit par  In SECURITE
Connectez-vous pour commenter