Centrafrique : l’Autorité Nationale des Élections, vidée de ses commissaires

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : l’Autorité Nationale des Elections, vidée de ses commissaires

BANGUI, 24 septembre 2020, (RJDH)---Le quartier général de l’Autorité Nationale des Elections en Centrafrique, est actuellement vide de ses membres. Tous sont à l’extérieur du pays comme agents recenseurs. Une situation inquiétante dans un contexte où la tenue des élections à bonne date devient un sujet majeur et préoccupant après l’adoption de la nouvelle loi rectificative du code électoral par les élus de la nation.

Suite à l’adoption de la nouvelle loi électorale par les élus de la nation le 23 septembre 2020 et vue l’urgence des actions à mener pour la tenue des élections à bonne date, le comportement rétrograde des membres de l’ANE, organe en charge des élections est loin de convaincre.

« On avait déposé une requête, et l’ANE nous a donné un délai. Pour la première requête, et les responsables nous ont fait savoir qu’ils ne savent pas où  a mis ça. Et nous avons déposé une deuxième requête. Ce que nous avons fait la semaine surpassée et le rendez est pris pour le milieu de la semaine passée. Malheureusement c’est ce qui n’est pas encore fait. Et hier nous étions devant l’ANE et à notre grande surprise, nous avons appris qu’il y a personnes pour siéger sur les requêtes parce que tous les membres sont à l’étranger. C’est vraiment malheureux pour ce pays. Qui va répondre à nos requêtes ? » s’est indigné un agent tablette lors de leur manifestation devant l’ANE le 22 septembre dernier.

Cette préoccupation a fait l’objet d’une enquête de la part du RJDH qui a finalement remarqué comme cet agent tablette, que la plupart des commissaires et autres membres de l’organe en charge d’organiser les élections sont tous à l’extérieur du pays à l’exception d’un commissaire sur les neuf . 

Pour un observateur politique, l’idéal aurait voulu qu’une fois l’adoption de cette loi rectificative par les députés, les principaux responsables de l’ANE devraient rester à Bangui afin de boucler les opérations électorales au plus tard le 08 octobre prochain.

Cyrille Wegue

Lu 126 fois
jeudi, 24 septembre 2020 13:55 Écrit par  In INFO-ELECTIONS
Connectez-vous pour commenter