Centrafrique : Israël Jonas Dacko se porte candidat à la présidentielle de 2020

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Israël Jonas Dacko se porte candidat à la présidentielle de 2020

BANGUI, 29 août 2020 (RJDH) --- Israël Jonas Dacko a officiellement annoncé sa candidature à l’élection présidentielle, lors d’un point de presse, ce samedi 29 août à Bangui.

Sa priorité, une fois élu à la magistrature suprême de l’Etat, la restauration de la sécurité, la réhabilitation des infrastructures routières, la révision des conventions signées entre la RCA et les partenaires au développement. « Le pays ne dispose d’environ 843 kilomètres de routes bitumées et 25 000 kilomètres de route en terre et compris des pistes rurales », a relevé le désormais candidat.

 « L’insécurité a gagné plus de 90 % du territoire national, handicapant les cultures attelées sources de développement économique du pays ». C’est fort de ce constat que Jonas Israël Dacko fonde son engagement pour la première fois dans la course pour la conquête démocratique du pouvoir en Centrafrique.

Pour Israël Jonas Dacko, « la révision de convention internationale signée entre la RCA et les partenaires au développement est aussi un gage pour la restauration de la sécurité sur toute l’étendue du territoire national. Nous pensons qu’il y a des choses qui méritent une accélération pour que notre pays, nos populations, accèdent à une paix durable comme jadis ».

La relance des activités agropastorales fléchies sous le coup de l’insécurité, sera placée au centre de son programme de développement pour la Centrafrique. « La culture du cacao, de la banane, du sorgho, du café, entre autres, a placé la RCA au premier rang mondial. Notre vision, c’est de revoir la coopération militaire avec la France, dans l’objectif de restaurer la sécurité dans le pays, pour reprendre la sérénité d'antan », a déclaré le candidat indépendant.

Auguste Bati-Kalamet

 

Lu 188 fois Dernière modification le jeudi, 03 septembre 2020 10:49
samedi, 29 août 2020 13:26 Écrit par  In Politique
Connectez-vous pour commenter