Centrafrique : le gouvernement annonce la libération des otages de l’UPC à Mboki

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : le gouvernement annonce la libération des otages de l’UPC à Mboki

BANGUI, 18 aout 2020 (RJDH)---Le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement Ange Maxime Kazagui a annoncé au RJDH la libération de neuf (9) anciens otages de l’UPC de Ali Darass, retenus depuis jeudi 13 aout.

Des éléments de l’UPC avaient kidnappé dans les environs de Mboki au sud-est 9 personnes dont un médecin, des agents de vaccination, un député, et des agents recenseurs qui se rendaient dans la localité respectivement pour la campagne de vaccination et les opérations d’enrôlement des électeurs.

Selon les hommes armés présents à Mboki, « ces agents circulaient dans la région sans ordre de mission de leur chef Ali Darass ».

Contacté ce matin par le RJDH, le porte-parole du gouvernement Ange Maxime Kazagui, a confirmé leur libération qui est intervenue depuis samedi dernier. « Saisi par le ministre de la sécurité publique, le premier-ministre Firmin Ngrebada a entamé des négociations pour obtenir leur libération le samedi 15 aout 2020 vers 12 heures », a fait savoir le porte-parole du gouvernement. 

Suite à leur libération, ceux-ci ont été remis au maire de Mboki, a confié le ministre qui évoque les difficultés de couverture téléphonique et de transport. « Leur véhicule a été aussi enlevé. Donc le gouvernement ne savait comment communiquer activement au risque de donner leur position et de les mettre en danger. Au moment où je vous parle, ils sont à l’église catholique de Mboki et nous nous organisons pour que le véhicule de contingent marocain de la Minusca puisse les conduire vers Obo ou à Zemio », a-t-il ajouté.

« Ils sont sains et saufs de toute agression. C’est ce qui nous a été dit il y a quelques instants », a déclaré Ange Maxime Kazagui.

L’UPC malgré l’accord de paix continue à défier l’autorité de l’Etat dans les zones sous son contrôle.

Fridolin Ngoulou

Lu 180 fois
mardi, 18 août 2020 09:33 Écrit par  In SECURITE
Connectez-vous pour commenter