Centrafrique : la communauté Ba’aka déconfinée après quatre mois à Bayanga

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : la communauté Ba’aka déconfinée après quatre mois à Bayanga

BAYANGA, 11 aout 2020 (RJDH)--- La communauté des Ba’aka est sortie du déconfinement après quatre mois passée dans la forêt de Dzanga-Sangha à Bayanga, dans la Sangha-M’baéré, facilité par le projet des aires protégées à travers le WWF le 29 Juillet dernier.

C’était le 29 juillet dernier, à 18 kilomètres au campement Mambongo 1, axe Kongana-Bayanga vers le sud du pays, en présence des autorités locales et administratives, que les responsables des aires protégées de Zangha-Sangha ont procédé officiellement au déconfinement de la communauté des pygmées Ba’aka, placée en confinement depuis plus de trois mois pour les protéger ainsi de contamination au coronavirus.

La première vice-présidente de la Mairie de Bayanga, Emilienne Ado, leur a rappelé les principes des gestes barrières dans la lutte contre la Covid19 en dépit des mesures d’assouplissement.

Le directeur des aires protégées de Dzanga-Sangha, Luc Aron, rappelle que cet exercice de confinement n’est juste pour éviter le coronavirus, en mettant ces derniers plusieurs mois en forêt.

Enfin, le chef de département de développement communautaire adjoint, Sylvain Dangolho, les rassurent d’un accompagnement d’une semaine leur permettant d’arranger leur maison

Didier Yentendji

Lu 123 fois
mardi, 11 août 2020 15:14 Écrit par  In ENVIRONNEMENT
Connectez-vous pour commenter