Centrafrique : le mouvement Talitha Khoum de Didacien Kossimatchi met en garde les initiateurs de la ville morte

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : le mouvement Talitha Khoum de Didacien Kossimatchi met en garde les initiateurs de la ville morte

BANGUI, 03 aout 2020 (RJDH)---- Didacien Kossimatchi, leader de Talitha Koum proche du régime en place, met en garde les initiateurs de la ville morte des mardi et mercredi prochain et demande à la population de vaquer librement à leurs occupations les jours indiqués pour la ville morte. Il l’a fait savoir dans une déclaration faite lundi 03 aout au siège du MCU dans le 5ème arrondissement de Bangui.

De Abdoulaye Issène pour aboutir à la paix à Ndélé et au désarmement des éléments du FPRC en passant par Sidiki Abass, leaders des 3-R qui selon lui est actuellement en perte de vitesse,  Didacien Kossimatchi a rappelé les circonstances ayant abouti à cette concertation à huis-clos entre Ali Darassa leaders de l’UPC et Firmin Ngrebada, Premier ministre, actuel sujet à polimique.

« Cet appel fait suite fait suite au huis-clos organisé entre le gouvernement, le groupe de facilitateur de l’Union Africaine, et le chef rebelle Ali Darassa, sur un certain nombre de préoccupations liés à la sécurité, dont le caractère hautement sensible, interdit toutes spéculations au grand public.  Les manipulateurs et les démagogues, nous trouverons debout en face d’eux comme un seul homme pour défendre notre jeune démocratie et les institutions de la République », prévient Didacien Kossimatchi leaders de Thalita Koum.

Il a, par-ailleurs, appelé les leaders de la jeunesse des huit arrondissements de Bangui et ceux des cinq communes de Bimbo à une mobilisation générale afin non seulement de faire obstacle à cette ville morte mais également à mettre la main sur les principaux instigateurs de cette initiative.  « D’ores et déjà, nous invitons les leaders des organisations de la jeunesse, à se mobiliser pour les veillés d’armes dès ce soir lundi 03 Aout 2020 et mardi 04 aout à partir de 18 heures dans les QG des huit arrondissements de Bangui et les cinq communes de Bimbo pour parer à toute éventualité. Et dans le strict respect des consignes qui seront donnés pour mettre en déroute les fauteurs de trouble ».

En jugeant inopportun cet appel, « nous appelons tous les fonctionnaires et agents de l’Etat à vaquer librement à leurs occupations. Et nous les rassurons que leur sécurité sera garantie », a rassuré Didacien Kossimatchi

Cette intimidation de Didacien Kossimatchi, membre du MCU et leader de Talitha Koum intervient dans un contexte où Bangui s’apprête à observer deux jours de ville morte sous l’impulsion du Groupement Syndical de Travailleurs de Centrafrique (GSTC) et du Groupe de Travail de la Société Civile (GTSC) pour dénoncer les closes de la rencontre à huis-clos du premier ministre avec les leaders de l’UPC, Ali Darassa.  

Cyrille Wegue

Lu 222 fois
lundi, 03 août 2020 16:05 Écrit par  In SOCIETE
Connectez-vous pour commenter