Centrafrique : un mouvement syndical appelle à une grève le mardi prochain

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : un mouvement syndical appelle à une grève le mardi prochain

BANGUI, 03 aout 2020 (RJDH) --- Le Groupement Syndical des Travailleurs de Centrafrique (GSTC), appelle à l’observation de grève de deux jours à partir du mardi 04 aout pour revendiquer du gouvernement le paiement des 11 mois d’arriéré de salaire, l’amélioration des conditions des travailleurs de Centrafrique.

Les raisons ayant poussé le GTSC à décider de cette grève seraient le mutisme du gouvernement face aux revendications déposées sur sa table. « Plusieurs documents ont été envoyés par le syndicat de travailleurs au gouvernement centrafricain, pour revendiquer le paiement des 11 mois d’arriéré de salaires des agents de l’Etat et de pension des retraités, la révision des SMIG. Aucune réaction favorable selon les syndicalistes n’a été constatée, c’est dans ce contexte qu’une grève de deux jours est prévue à partir de mardi 4 au mercredi 5 aout à Bangui et à l’intérieur du pays », a déclaré Firmin Zoh-Ponguele, secrétaire général du GSTC.

Les syndicalistes de la branche santé ont prévu quant à eux une grève de 14 jours, « nous commençons ce mardi 4 avec tous les travailleurs et nous allons poursuivre pour notre compte jusqu’au 17 aout. Un service minimum sera mis en place à la pédiatrie, parce qu’on ne peut pas priver les enfants de leur droit aux soins de santé », a annoncé le secrétaire général du GSTC.

Selon Félix Fékoumon du syndicat de l’administration du territoire, tous les travailleurs doivent observer cette grève. « N’ayons pas peur, réclamons nos droits. Levons-nous comme un seul homme pour revendiquer nos arriérés de salaires, de pension, afin de régulariser les arriérés de loyer, des frais scolaires ».

Les conducteurs des taxis et bus ont également soutenu ce mouvement, quant à eux, pour dire non à l’augmentation des frais de transport. 

Auguste Bati-Kalamet    

Lu 87 fois
lundi, 03 août 2020 15:35 Écrit par  In SOCIETE
Connectez-vous pour commenter