Centrafrique : la MINUSCA enregistre 57% de diminution du nombre des victimes de violation des droits de l’homme

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : la MINUSCA enregistre 57% de diminution du nombre des victimes de violation des droits de l’homme  

BANGUI, 31 Juillet 2020 (RJDH) --- La MINUSCA a documenté et vérifié 7 incidents d’abus et de violation des droits de l’homme, des droits internationaux humanitaires au cours de la semaine dernière. Ces incidents ont affecté huit (08) victimes dont 6 hommes, une femme et une fille. Ce rapport a été présenté le mercredi 29 juillet, lors de la conférence de presse hebdomadaire de la Minusca.

Les présumés auteurs de ces violations et abus des droits de l’homme sont les combattants de l’UPC, le groupe 3R, MPC, FPRC, les Anti Balaka et les agents de l’Etat. Il s’agit de meurtre, atteinte à l’intégrité physique, viol, détention arbitraire et d’enlèvement, confiscation de propriété, note la mission onusienne.

Selon la MINUSCA, les préfectures les plus touchées sont l’Ouham et le Mbomou. Ces incidents ont affecté 8 victimes, 6 hommes, deux femmes, dont une mineure. « Le nombre des victimes de la semaine est en baisse de 8 victimes contre 19 victimes la semaine dernière, une estimation de 57% de réduction de nombre des victimes », a présenté le porte-parole par intérim de la Minusca, Charles Bambara.

Le groupe 3R a détruit des ponts qui constituent un moyen de communication entre les régions de Besson et Koui, dans le but de ralentir les avancées des forces de la MINUSCA et les FACA, conclut le rapport.

Auguste Bati-Kalamet

Lu 68 fois
vendredi, 31 juillet 2020 14:35 Écrit par  In DROITS DE L’HOMME
Connectez-vous pour commenter