Centrafrique : L’ANE donne des précisions sur la situation financière des agents tablettes

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Centrafrique : L’ANE donne des précisions sur la situation financière des agents tablettes

BANGUI, 31 Juillet 2020 (RJDH) --- Le Rapporteur général de l’ANE, Julius Rufin Ngouade Baba, a fait savoir jeudi, que les agents tablettes déployés dans les centres d’enrôlement ont perçu une avance de dix jours sur leurs frais de mission et indemnités en vue de faciliter leur installation et les rations alimentaires.

En réponse aux multiples plaintes relatives aux per diem des agents tablettes et recenseurs déployés à l’intérieur pour le démarrage des opérations d’enrôlement des électeurs, et qui brandissent de menace de grève, une réunion de crise a été organisée regroupant les autorités de l’ANE et le premier ministre chef du gouvernement Firmin Ngrébada le 30 juillet pour y mettre un terme, a annoncé Julius Ngouade-Baba.

 « Avant de déployer les agents tablettes sur le terrain, l’Autorité Nationale des Elections (ANE) leur a versé dix jours sur les frais de mission. Ceci pour faciliter leur installation et leur ration alimentaire », a affirmé le rapporteur général, avant de relever que « le versement des reliquats seront subordonnés à la restitution intégrale des matériels mis à la disposition de ces agents, dont les tablettes et leurs accessoires, les rapports dument établis et signés », a précisé Julius Ngouade-Baba.

Les frais de séjour étant de dix mille (10 000 FCFA) par jour, poursuit-il, « nous avons versé une avance de dix jours à chaque agent tablette déployé sur terrain. Ceci pour leur permettre de s’installer, de trouver à manger et démarrer les opérations d’enregistrement des électeurs, avec ceux qui sont recrutés localement sous supervision des démembrements ».

Julius Ngouade-Baba précise que « cette avance de dix jours ne concerne que les agents qui sont déployés dans les zones dites vertes, facilement accessibles, dont les préfectures de l’Ombella M’Poko, de la Lobaye, de la Mambéré Kadéï, de la Nana Mambéré, de l’Ouham, de la Sangha M’baéré », explique-t-il.

Cependant, les agents tablettes déployés dans les zones éloignées, « l’ANE leur a versé 21 jours des frais de missions. Il s’agit de ceux qui sont envoyés dans les préfectures de la Vakaga, du Haut Mbomou, du Mbomou, de la Bamingui Bangoran, de la Basse Kotto », a ajouté le rapporteur général Julius Rufin Ngouade Baba. 

Les reliquats des frais de mission ou de séjour, à en croire l’ANE, seront payés à Bangui à la fin des opérations d’enrôlement. Le paiement des agents de Bangui est prévu pour ce vendredi 31 juillet.

Auguste Bati-Kalamet  

Lu 47 fois
vendredi, 31 juillet 2020 13:51 Écrit par  In INFO-ELECTIONS
Connectez-vous pour commenter