Centrafrique : 3500 électeurs enregistrés en 5 jours à Bozoum

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : 3500 électeurs enregistrés en 5 jours à Bozoum

BOZOUM, 29 juillet 2020 (RJDH)---Après 5 jours d’enrôlement sur les listes électorales, on dénombre environ 3500 inscrits repartis entre 1989 hommes et 1511 femmes dans les 5 communes de la ville de Bozoum dans le nord-ouest du pays.

L’enrôlement sur les listes électorales a démarré depuis vendredi 24 juillet dans les 53 centres d’enrôlement des 5 communes de la sous-préfecture de Bozoum. La population s’est appropriée du processus, selon l'Autorité sous préfectorale des Elections de Bozoum.

Après 5 jours, le président de l’Autorité Sous Préfectorale des Elections, Janvier Magoe, a indiqué qu'environ "3500 personnes se sont inscrites dont 1989 hommes contre 1511 femmes". Toutefois, il salue l’engouement de la population tout en relevant quelques manquements d'ordre logistique et technique. "Il nous manque de moyens de déplacement pour les 5 membres de démembrements dans les 5 communes que compte la sous-préfecture de Bozoum, ce qui devrait  faciliter l’accès dans les aires d’enregistrements sous leurs contrôles"

Pour les inscrits qui ont accepté de s’exprimer, ils justifient cela par leur « volonté de s’accrocher à la paix car la paix passe dans les urnes », disent-ilsQuant à Claudia Dansio, une des agents tablettes envoyées à Bozoum, leur travail se déroule dans la quiétude. « Nous sommes bien hébergés, pris en charge et nous sommes en sécurité.»  

La sensibilisation passe aussi sur les ondes de la radio locale « La Voix de Koyalé », en développant des rubriques visant à inciter les habitants de la sous-préfecture de Bozoum d’aller se faire inscrire sur les listes électorales.

Cyrille Kourandhaut

Lu 65 fois Dernière modification le jeudi, 30 juillet 2020 10:14
mercredi, 29 juillet 2020 16:09 Écrit par  In INFO-ELECTIONS
Connectez-vous pour commenter