Centrafrique : Plus de 7 mille personnes sur 10 mille sont sous ARV selon le RECAPEV

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Centrafrique : Plus de 7 mille personnes sur 10 mille sont sous ARV selon le RECAPEV

BANGUI 27 juillet 2020(RJDH)--- En République Centrafricaine, les personnes sous ARV ont atteint un effectif d’environ sept mille. Ces données sont publiées le 24 juillet dernier à l’occasion de la célébration de la journée internationale en la mémoire des personnes décédées de la maladie du VIH/SIDA.

L’objectif de la célébration est de  réaffirmer l’accès aux services de prise en charge de qualité dans tous les centres de santé et hôpitaux de la RCA. Ceci pour permettre de réduire le taux de décès lié au VIH SIDA dans le pays.

Sept mille trente-deux personnes sur cent dix mille patients vivant avec le VIH SIDA, sont sous traitements antirétroviraux en République Centrafricaine.

Bienvenu Gazalima, coordonnateur national de RECAPEV parle d’un problème crucial en termes de prise en charge face à la pandémie de Covid_19,  « c’est un problème très crucial pour la prise en charge et la Covid-19 qui vient s’ajouter à la pandémie du VIH SIDA. Aujourd’hui, ceux qui vivent avec le  VIH/SIDA, sont exposés à toutes les maladies. La majorité des personnes qui sont décédées de Covid-19, parmi elles, on compte celles qui vivent avec le VIH SIDA parce qu’elles n’ont pas accès aux traitements contre les infections opportunistes, à la mesure préventive c’est un souci aujourd’hui avec les personnes vivant avec le VIH SIDA », a-t-il décrié.

Il interpelle les partenaires de la santé à tourner leur regard sur ces personnes en cette période de Covid-19, « j’exhorte le personnel soignant à respecter le serment. La majorité des personnes vivant avec le VIH SIDA sont mal traitées. Il faut qu’ils pensent à leurs frères centrafricains qui souffrent, qui sont à la maison qui ne bénéficient d’aucun traitement opportuniste ».

Les conditions des personnes vivant avec le VIH/SIDA sont très critiques en République Centrafricaine avec l’arrivée de la pandémie de Coronavirus. Cette situation a été décriée plusieurs fois par des partenaires et les personnes vivant avec le VIH. 

Sandra Belly.

Lu 50 fois
lundi, 27 juillet 2020 16:46 Écrit par  In SANTE
Connectez-vous pour commenter